L’aquaponie, c’est quoi?

Le mot « aquaponie » est une contraction de « aquaculture« (élevage de poissons)  et « hydroponie » (culture de végétaux hors sol).

L’aquaponie, c’est donc une symbiose entre végétaux, poissons et bactéries, c’est tout un mini éco-système naturel re-créé, où les déchets d’un élément deviennent la nourriture d’un autre élément dans le système.

Cette technologie de culture, ce n’est pas que du jardinage, car ici on peut parler d’autonomie et d’indépendance alimentaire pour des familles, ou des collectivités !

Comment fonctionne l’aquaponie:

Voici un schéma intéressant pour comprendre aisément le principe de l’aquaponie:

Cycle de l'aquaponie De la nourriture est donnée aux poissons…
Ils produisent donc des déjections,qui produisent directement de l’ammoniaque…

Cette eau légèrement souillée est riche en  azote (ammonium et urée) est ensuite amenée à l’aide d’une pompe dans des bacs de culture où se trouvent  un substrat (cailloux, schiste ou argile expansé,…) colonisé par des bactéries et des plantes.

Ces bactéries Nitrobacter et Nitrospira et encore bien d’autres sont utiles pour la décomposition de l’ammoniaque et de l’urée tout d’abord en nitrites, puis en nitrates qui sont alors directement assimilables pour la croissance des plantes.

L’eau ressort alors purifiée des bacs de culture, et elle ne contient plus aucunes substances nocives pour une santé optimale des poissons. Les bacs de culture jouent simplement un rôle idéal de filtre.

L’aquaponie en images

« Une image vaut mille mots » et c’est vrai, alors voici une vidéo d’Eric de notre équipe de Aquaponie-Pratique.com pour vous expliquer tout le concept en 9 minutes!


Tout est dit dans la vidéo…

L’aquaponie est un art qui s’apprivoise facilement, avec un petit temps d’adaptation au début pour prendre quelques nouvelles habitudes quotidiennes, rapides certes, mais très importantes pour le maintien de l’équilibre du système.

Il faut approximativement 5 à 10 minutes maximum chaque jour pour vérifier si tout fonctionne correctement, surveiller l’acidité de l’eau (test de pH), et nourrir les poissons!

Il sera même possible d’automatiser ces étapes, François de notre équipe de Aquaponie-Pratique.com nous tiendra informé des possibilités dans ce domaine lorsqu’il aura eu le temps d’aller jusque là!

C’est donc une technique accessible pour toutes et tous, que nous pouvons apprendre à intégrer dans nos lieux de vie et dans nos habitudes pour faire partie de la solution, dans un monde où il temps de prendre les choses en main pour diminuer notre impact sur la planète.

Avec la montée des prix des énergies, la production de nourriture locale de qualité naturelle et biologique deviendra bientôt indispensable et l’aquaponie sera alors très vite incontournable vu sa simplicité, son efficacité et ses potentialités.

Où installer votre système aquaponique?

Un système aquaponique peut être installé dans un jardin à l’extérieur, ou dans une serre, ou les 2. L’idéal étant vraiment une serre pour des climats où l’hiver est bien présent.

Quelques exemples d’applications de l’aquaponie:

– Le bassin de poissons est à l’extérieur (ou dans une serre) complètement ou partiellement enterré dans le sol, avec les bacs de cultures de plantes autour ou à proximité, dans un jardin bien exposé (ou dans une serre).

– Le bassin de poissons à l’intérieur d’un garage par exemple, avec les bacs de culture à l’extérieur ou dans une serre attenante à la maison…

– Des essais sur les toits en ville se multiplient…

– C’est aussi possible de créer un système aquaponique complet à l’intérieur, mais dans un espace de culture clos avec des lampes, ce qui est plus compliqué et aussi moins « écologique », mais c’est possible d’avoir l’électricité en abondance avec des panneaux solaires photovoltaïques et de produire de la nourriture même en hiver avec ces conditions!

L’aquaponie, c’est donc tout un nouveau monde passionnant à découvrir…

Intéressé(e)? Envie de commencer? Contactez-nous.