Tous les articles par Eric

A propos Eric

Un des fondateurs de l’ASBL Perma Locale, permaculteur passionné par toutes les techniques innovantes pour améliorer le quotidien de l’Homme avec moins d’énergies pour de meilleurs résultats, tout en respectant l’Homme, tous les êtres vivants et la planète, parce que tous ensemble, nous ne faisons qu’Un!

Une cuve IBC opaque pour commencer

Si vous désirez commencer avec un système d’aquaponie, vous êtes certainement face au choix des cuves, que ce soit pour les poissons, ou pour les cultures.

Le prix des containers sont souvent élevés, encore plus si vous cherchez du côté des cuves les plus souvent utilisées en aquaculture…

cuve IBCAlors pour débuter, la cuve IBC de 1000L est un excellent compromis entre qualité et prix.

En effet, ces cuves IBC sont robustes et fiables sur le long terme (elles peuvent durer longtemps) puisqu’elles sont le plus souvent en PE bien rigide et résistant, et qu’elles peuvent donc être prévues pour une utilisation dans l’industrie alimentaire.

Je vous conseille donc de chercher les industriels alimentaires de votre région, pour voir s’ils ne sont pas intéressés pour se débarrasser de leurs cuves. Certains les vendent nettoyées!
Les prix varient de 20 à 100E pour un cuve recyclée.

eviter les algues
Evitons les algues au maximum!

Si vous obtenez une cuve IBC comme sur cette image ci-dessus, vous devrez alors obligatoirement penser à en couvrir les parois pour éviter un développement abusif des algues, qui pourraient aussi compromettre le bon fonctionnement de votre système d’aquaponie.

Vous pourrez couvrir ses côtés avec une paroi opaque, comme un cadre en bois, mais cela vous demandera un peu de travail supplémentaire…
Vous pouvez aussi utiliser une bâche plastique ou une autre couverture qui empêchera la lumière de passer…
Ou encore avec de la peinture, mais personnellement, je n’aime pas cette option parce que les peintures « naturelles » ou conventionnelles sont coûteuses et finissent toujours par s’écailler un jour ou l’autre et finissent alors dans le sol, ce que je préfère éviter le plus possible.

Alors pour la cuve des poissons, tant que vous êtes dans vos recherches, il existe une autre option bien pratique, il existe des cuves IBC opaques, comme celle montrée dans cette courte vidéo:

Ces cuves conviendront parfaitement pour éviter le passage de la lumière à l’intérieur, mais vu leur couleur noire (qui a tendance à chauffer sous le soleil).
Pour en faire une cuve de poissons, il faudra donc aussi les protéger du soleil direct quand ce sera possible, en les enterrant dans le sol par exemple, ou en les couvrant d’un voile de protection, ou mieux encore  avec un couvercle.

 

D’autres articles pourraient vous intéresser:

Le choix des billes d’argex

Voici une courte vidéo pour parler du choix de l’argex, ou argile expansée, qui peut servir de substrat, support pour les racines de nos plantes aquaponiques.

En effet, ces billes sont souvent très coûteuses, selon le fournisseur et leur qualité:

L’alternative proposée dans la vidéo est intéressante pour économiser un peu en utilisant moins d’argex et plus de gravier.

J’espère que ces petites infos vous aideront, c’est une question très fréquemment posée par les novices.

D’autres articles autour de ce sujet:

Formation en aquaponie? Visites?

Dans cet article, j’avais envie de vous donner plus de détails à propos de notre formation en ligne, ainsi que des nouvelles visites possibles pour venir nous rencontrer

Si vous voulez vraiment savoir comment démarrer et réussir votre aquaponie le plus simplement possible, ce qui suit est pour vous…

formation-aquaponieNous avons mis au point une formation privée sur internet pour aider nos membres jusque dans les moindres détails

Et avons reçu plusieurs remarques de nos membres (ceux qui ont accès à la formation en ligne) pour nous dire que « nous ne mettons pas assez en avant ce contenu énorme et rare qui est mis à leur disposition dans l’espace membre« .

Nombreux sont les membres qui nous ont maintenant rejoint dans cet espace membre privé depuis nos débuts en juillet 2014 et ils sont déjà quelques uns à être devenus « opérationnels » en produisant des légumes et du poisson…

En effet, dès que vous devenez membre, vous bénéficiez des leçons détaillées sur tous les sujets importants pour savoir comment mettre en place, gérer et maintenir une aquaponie productive et optimisée…

Cette formation en ligne a l’avantage d’être en amélioration constante, des nouvelles leçons, des précisions, des nouvelles vidéos sont ajoutées chaque mois pour toujours mieux compléter les explications que les débutants et confirmés peuvent chercher…et cela sans aucun coût supplémentaire!

Et nous cherchons à encore améliorer notre service pour aider encore plus de personnes, d’où cette nouvelle proposition de visites, pour que vous puissiez aussi venir voir…

Parce que l’aquaponie, c’est une histoire de précision et d’équilibre!

C’est clair que tout le monde est capable de faire de l’aquaponie, mais plus vous serez précis(e) dans vos connaissances, plus vous serez autonome avec l’aquaponie, parce que cela vous évitera les échecs et les complications inutiles.

En suivant cette formation, vous serez parfaitement informé pour en développer autant que vous voudrez, que ce soit pour améliorer la quantité de vos récoltes familiales ou pour apporter une nourriture saine et de grande qualité à votre communauté locale.

Quand on apprend un nouveau métier ou un nouveau hobby, c’est toujours bien mieux d’être accompagné pour éviter les grosses erreurs!

Temoignage de Sophie

 

A partir du moment où vous devenez membre de cette formation en ligne, vous n’êtes plus tout seul, vu que je réponds à tous les membres qui ont besoin d’aide dans leur apprentissage ou dans la mise en place concrète de leur propre projet, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus besoin de mon aide.

aquaponie chez FrancisC’est donc beaucoup mieux qu’un livre ou un ebook que vous pourriez trouver sur le sujet, ici vous avez le réalisme en plus avec les vidéos, et avec un accompagnement personnalisé.

C’est même beaucoup plus complet, beaucoup plus simple, et surtout moins coûteux que vous déplacer pour aller suivre un stage présentiel également (déplacements, hotels, …)!

Au fil du temps, depuis que nous avons ouvert les portes de l’espace membre, quelques personnes nous ont exprimé le fait que l’accès de la formation était trop cher pour elles…
Je peux comprendre que cela peut dépendre de vos priorités, mais ce prix demandé est dérisoire par rapport à la quantité et la précision des informations que vous y trouverez, et c’est la participation minimum nécessaire pour que nous puissions continuer à améliorer cette formation au fil des mois, pour vous et tous les autres membres…

En plus, vous pourrez avoir accès à toute l’info définitivement, c’est-à-dire que vous allez pouvoir aller voir et revoir toutes les leçons autant de fois que vous voudrez.

Les notes sont très complètes et disponibles pour que vous puissiez en profiter depuis votre ordinateur chez vous, lorsque vous serez en train de monter votre système!

Temoignage Guy D.

Si vous allez suivre un stage, cela a un avantage majeur: vous allez voir de vos yeux vus un système aquaponique en action, et c’est vrai que cela peut vraiment vous aider à supprimer tous vos doutes au sujet de l’efficacité de l’aquaponie.

Si vous faites la visite d’un système aquaponique, vous pourrez aussi y goûter les légumes produits, et c’est vrai aussi que c’est une expérience formidable, puisque vous pourrez goûter le goût et le parfum du légume ou du fruit poussé en aquaponie, qui sera aussi bon qu’un légume cultivé dans un jardin en terre « naturel« .

Venez faire une visite d’un site aquaponique

aquaponie chez FrancisSi vous avez besoin de voir de vos yeux vus un vrai système d’aquaponie en action, c’est maintenant possible avec notre ASBL!

Vous pouvez nous rendre visite dans une grande installation aquaponique dans notre région, près de Spa-Francorchamps, en Belgique.

Tous les 1ers samedis du mois le matin, vous pouvez venir regarder et poser vos questions les plus brûlantes, nous y répondrons avec plaisir, et c’est accessible à tous!

 

Modalités pratiques pour la visite

Dates:
Le 1er samedi du mois (exemple:  4 juin 2016 – 2 juillet 2016)

Horaire:
Le matin de 10 à 12h.

Lieu:
L’adresse exacte vous sera communiquée suite à votre inscription dans le formulaire sur cette page, mais ce sera à Jalhay (près de Spa et Verviers), dans la province de Liège en Belgique).

Prix: Participation consciente (voir explications ci-dessous)

La « participation consciente », qu’est que c’est?

C’est la somme en euro que chaque participant(e) décidera de donner pour valoriser l’expérience vécue lors de la visite, et pour nous remercier pour notre temps passé à répondre à vos questions grâce à notre expertise, et pour notre disponibilité.

Nous avons découvert ce concept dernièrement grâce à l’ASBL RCR (Réseau dgagnant-gagnante Consommateurs Responsables) et nous avons envie de l’essayer parce que cela pourrait correspondre à notre réflexion sur la place que nous voulons accorder à l’argent dans notre travail et à notre envie de partager avec toutes et tous le fruit de nos recherches, tout en nous motivant à continuer.

Nous désirons donc essayer d’autres approches à l’argent, en cohérence avec nos valeurs.

C’est pourquoi nous avons décidé d’appliquer cette nouvelle forme de participation à cette nouvelle activité avec les visites d’un système d’aquaponie.

• La « participation consciente », c’est pour quoi faire?

Cette nouvelle façon de fonctionner permet de changer la règle établie : c’est celui qui bénéficie d’un service qui décide de sa participation.

La participation consciente permet de nous questionner dans notre rapport à l’argent et notre façon d’échanger nos richesses entre acteurs du changement.

Cette nouvelle forme de paiement ou de rémunérations demande de la conscience autant pour être proposée que pratiquée et nous pensons que cela peut faire partie d’un chemin de transformation individuelle et collective, nous sommes prêts à en être les participants pour essayer autre chose qui pourrait découler sur de meilleurs rapports entre nous.

• Mais comment ça marche la « participation consciente »?

La participation consciente va reconnaître la richesse du service offert, ainsi que les frais soutien mutuel aquaponieliés à l’organisation et à l’ensemble du travail réalisé par l’équipe de bénévoles afin que cet événement puisse exister.

• Les règles du jeu:
– C’est la somme en euro que vous donnez en conscience pour ce que vous avez vécu, en fonction de vos moyens financiers et en fonction du soutien que vous souhaitez apporter à notre ASBL Perma Locale et à ses actions.
Elle est obligatoire, mais aucun prix ne sera exigé ou proposé.

La remise de la participation consciente se fera à la fin de la visite de façon non-anonyme envers les formateurs (par exemple, une enveloppe avec votre nom), mais elle sera anonyme envers les autres participants.

– Il n’y a pas de justification du don réalisé.

– Nous en parlerons ensemble dès le début de la visite avec quelques explications, pour que ce soit bien clair pour toutes et tous.
Et pour qu’il n’y ait pas de malentendus entre nous, ce sera l’occasion de partager votre ressenti avec nous vis-à-vis de cette nouvelle façon de faire avec la « participation consciente« .

  • Il faudra réserver votre place et le nombre de personnes à l’avance. Nous prendrons un maximum de 10 personnes à la fois par jour de visite.
  • Pas d’animaux
  • Si des enfants vous accompagnent, une personne doit pouvoir les surveiller pour leur sécurité.

Utilisez le formulaire pour pouvoir venir…

Pour recevoir tous les renseignements pour venir visiter un système aquaponique en Belgique, dans la province de Liège (Région Verviers-Spa), vous devez remplir ce formulaire ci-dessous:

Recevez les infos pour une petite visite

Mobile :
 

 

ou via Facebook si vous préférez
Se connecter avec Facebook

Question/réponse: Que faire avec un étang?

Aujourd’hui, je vais profiter d’une question d’un de nos abonnés pour faire cet article qui répondra certainement à d’autres qui se posent le même genre de question…

J’ai envie de commencer par une petite parenthèse avant de démarrer cet article…

Je suis désolé, je n’ai pas réussi à publier de nombreux articles ces derniers mois sur le blog, et je n’y arrive pas à cause du temps que cela demande, en plus de tout le reste de mes activités. Hélas, mon corps ne supporte plus beaucoup de rester devant l’ordinateur pendant trop longtemps, et figurez-vous que chaque fois que je me mets à répondre aux emails des abonnés, j’en ai pour des heures…tous les jours, parce que je prends le temps de leur répondre le plus clairement possible…

Et puis là, je viens de penser que je n’ai qu’à publier les réponses à ces emails.
Je ne vais donc pas trop me soucier de l’aspect visuel et de la syntaxe de mes articles ici,  et cela pour pouvoir me concentrer sur la masse d’informations que je peux partager avec vous…

Mon but est de partager au maximum. Notre association vous propose une formation payante pour apprendre l’aquaponie dans tous ses détails, et nous sommes obligés de la faire payer car, dans le monde d’aujourd’hui encore, sans un minimum d’argent pour financer nos activités, rien ne serait possible.
Et cette formation est un de nos seuls moyens de financer nos activités.
Mais si nous le pouvions, nous donnerions bien gratuitement tout ce que nous savons pour encore accélérer l’amélioration de notre société humaine vers plus d’abondance, tout en respectant notre terre et tous les êtres vivants.

Je suis donc vraiment navré de ne pas pouvoir tout vous offrir jusque dans les moindres détails, parce que ce sont des informations de valeur, et parce qu’il nous a fallu des années pour les découvrir par recherches et expériences, tests et erreurs.

Donc, si vous aimez notre travail, et ce que vous recevez sur ce blog, sachez qu’il y a encore mieux qui vous attend de l’autre côté dans l’espace membre et en même temps, vous permettrez alors à notre association de pouvoir se développer comme elle le mérite…ce qui nous permettra de vous offrir encore plus…
Je ferme la parenthèse…Merci d’avoir pris le temps de me lire, avant de profiter de cette série d’articles qui vont découler de toute cette réflexion…

Question de l’abonné:

« Je suis très intéressé par l’aquaponie avec étang, car je viens d’acheter une maison avec un étang de 2000 m² et j’aimerai m’en servir pour mon système aquaponique. Si vous avez des astuces n’hésitez pas. »

nenuphar-etang-aquaponie

Encore une dernière parenthèse rapide…
Voilà le genre de questions que je reçois tous les jours! Plusieurs comme cela…chaque jour… Impossible pour moi de répondre en 2 lignes…
Et je vous assure que mon grand cœur, il a envie de contribuer et d’aider, alors je réponds! :)… Et je m’excuse auprès de ceux à qui je n’ai pas pu répondre, faute de temps.
Mais je le fais avec plaisir, j’aime beaucoup échanger sur ces sujets qui me passionnent mais c’est, hélas, de plus en plus souvent eux dépens de ma propre vie.
J’ai envie de changer tout ça et pour ne plus être esclave de mon bénévolat…

Si d’autres personnes veulent se joindre à moi pour faire partie de l’équipe, je suis ouvert à toutes propositions, même de maigres contributions peuvent être utiles, ne fut-ce que pour partager un peu d’informations sur ce blog, ou sur notre page Facebook, l’appel est lancé, si cela vous tente, contactez-moi!

Ma réponse à la question:

Je n’ai encore aucune expérience avec les étangs connectés à l’aquaponie personnellement hélas, mais ça ne saurait tarder (il y a des projets pour 2016).

etang aquaponie et aquacultureEn attendant, nous pouvons nous inspirer  de l’histoire que vous lirez dans cet article qui raconte une histoire très intéressante sur l’ancêtre de l’aquaponie telle qu’elle fut pratiquée par certains anciens en France.

Si on parle de connecter un petit étang de quelques mètres carrés à des cultures aquaponiques, je peux vous dire ce sera possible avec certitude, en considérant cet étang comme une cuve à poisson « normale ».

Donc pour la plupart des petits étangs de jardin, je pense qu’ajouter un système de filtration composé de substrat avec des plantes est toujours possible et même bénéfique, grâce à la biofilration et l’évacuation des boues.

On peut aussi envisager d’aménager l’étang de sorte que les boues s’accumulent physiquement toujours à l’endroit où se trouvera la pompe, ce qui permettra leur évacuation facile…

Mais pour un étang de 2000 m2, c’est déjà grand! On peut en effet faire beaucoup de choses avec de l’aquaculture avec de telles surfaces… et si vous voulez vraiment faire de l’aquaponie, vous aurez besoin d’énormément de surfaces de cultures pour créer un système d’aquaponie équilibré.

Le souci, c’est que pour que l’aquaponie fonctionne, il faut quand même une certaine quantité de nitrates minimum (à partir de 40-50 mg/l, c’est possible de faire pousser des plantes).
Mais dans un si grand étang, c’est très dilué!

Il faudrait certainement mettre beaucoup de poissons dedans, pour obtenir le taux de nitrates nécessaire (à vérifier) mais vous feriez mieux de tenter d’y mettre toutes sortes de poissons qui ont des régimes alimentaires (carnivores, semi-carnivores, omnivores, herbivores,…) comme dans la nature.

Sepp Holzer en parle dans son livre « Désert ou Paradis«  disponible ici chez un ami qui organise une librairie « permaculturelle » de mieux en mieux fournie.

J’espère que cela vous aidera un peu pour réfléchir à votre projet.
Renseignez-vous sur toutes les potentialités de l’aquaculture…

Si vous savez lire l’anglais, il y a d’excellents ouvrages sur l’aquaculture, et hélas très peu en français, il y a certainement beaucoup à découvrir dans ce domaine!

Je vous ai exprimé ici mon propre avis sur le sujet, en fonction de ma maigre expérience dans ce domaine actuellement, teintée de mes recherches, lectures et rencontres avec des personnes plus expérimentées,

Si vous avez quelque chose à ajouter, de bons liens ou de bonnes adresses pour répondre à cette question, profitez des commentaires!

Comment placer un joint Uniseal

Voici une vidéo pour vous montrer comment placer un joint Uniseal…


Pour nos membres, ce sujet a déjà été expliqué dans cette vidéo sur le choix et l’utilisation d’une scie-cloche, sur cette page dans la formation, pour le placement des différents passe-parois disponibles pour nos systèmes aquaponiques.

Si vous n’êtes pas encore membre, c’est l’occasion de nous rejoindre pour avoir un maximum de détails utiles, et de nouvelles idées en images tous les mois, de nouveaux schémas, et un support par mail et commentaires.

D’autres explications sur les Uniseals ici, où vous trouverez l’image avec les dimensions pour faire les trous pour placer les Uniseals.

Vous trouverez également des joints Uniseals dans la boutique.

 

Le radeau flottant (DWC) dans notre système familial

Il s’agit de mon petit système familial dans la serre de 18m2 et j’y ai ajouté une petite table de culture avec radeau flottant (Deep Water Culture)…

Tout est maintenant configuré pour pouvoir accueillir aussi les tours verticales dès qu’elles seront prêtes.

L’idée derrière tout ça est de d’abord tout bien tester et maîtriser à petite échelle ces différentes façons de cultiver les plantes avec l’aquaponie, avant de nous lancer définitivement dans de plus grands projets.

Pour moi, l’idéal, ce serait qu’un maximum de gens se mettent à autoproduire leur nourriture localement…

De cette manière, si partout sur la planète, « Monsieur et Madame tout le monde » se mettait à produire de la nourriture saine autour de leurs lieux de vie, nous dépendrions toutes et tous nettement moins de ce système agro-industriel qui ne fait du bien ni aux humains, ni à la planète, ni à notre économie!

Mais oui je sais, il paraît que je suis un peu trop idéaliste ou avant-gardiste, donc peut-être qu’il n’y a pas encore, à l’heure actuelle, assez de monde dans la population qui a pris conscience de cette importance de reprendre la gestion de nos vies en main, et de commencer par la base, l’essentiel, produire et offrir une nourriture nutritive et saine à nos corps.

Donc, actuellement, ceux qui ont la vocation de vouloir nourrir les gens, doivent se retrousser les manches et montrer qu’il est possible de faire beaucoup mieux que l’industrie agro-alimentaire dominante, tout en bénéficiant d’une meilleure qualité de vie.

C’est notre but avec l’aquaponie car elle nous offre une pratique qui demande peu d’efforts pour beaucoup de productivité, et cela de manière totalement naturelle et respectueuse de l’environnement.

Dans cette 2ième vidéo, je vous montre aussi un avantage unique par rapport à la concurrence du marché, avec ces légumes cultivés les pieds dans l’eau…la fraîcheur des légumes que vous allez pouvoir offrir à vos « mangeurs »…

Au départ, la culture sur radeau m’attirait moins que celle sur substrat. Maintenant, j’ai changé d’avis, même si je conseille toujours aux débutants de d’abord commencer leurs premières expériences avec des cultures sur substrat.

Si vous voulez tout savoir en détails pour monter votre propre système, vous êtes toujours invité(e) à venir rejoindre les centaines de membres de notre formation en ligne, avec images, schémas et vidéos.

L’ensemble des infos que vous trouverez dans cette formation en ligne sont le résultat d’une réelle expérience de terrain de plusieurs années dans le domaine, ensuite je suis allé me perfectionner chez un aquaponiste commercial et expérimenté en Angleterre…

Actuellement, nous continuons de tester et nous commençons, en partenariat, à préparer de plus gros projets de production de nourriture locale avec l’aquaponie dans notre région généralement considérée comme peu propice aux cultures.

Cultiver des légumes, cela s’apprend

Que ce soit en aquaponie ou en pleine terre, pour réussir à cultiver de bons et gros légumes, ce n’est pas toujours évident du premier coup.

Nombreux sont ceux qui se lancent, tout enthousiastes, dans leurs premières cultures, et parfois, c’est très réussi.
Mais d’autres fois, les résultats sont maigres, et finalement, beaucoup finissent par abandonner.

C’est dommage parce que c’est à ce moment-là qu’il faut persévérer et approfondir…

C’est avec un peu de connaissances et beaucoup d’expériences sur le terrain que les résultats plus réguliers pourront arriver
conseilsloicSi vous avez besoin d’un guide, peut-être que Loïc le jardineur pourra vous aider avec ses vidéos.

Vous pouvez vous inscrire gratuitement pour recevoir quelques conseils sympas en cliquant sur l’image ci-contre.

Me concernant, je jardine depuis mes premières années. J’ai toujours aimé cela.

Enfant, j’ai beaucoup écouté mon ressenti quand j’étais au jardin… Puis plus grand, j’ai fini par n’écouter que ce qu’on me disait de faire…et ce fut assez catastrophique…
J’avais même fini par quitter le jardin, et abandonner l’idée d’autoproduire ma nourriture.

Heureusement, j’ai découvert la permaculture en 2009, et cette nouvelle façon de voir la vie m’a redonné le goût et l’espoir de vivre plus en harmonie avec la nature et mon environnemment.

Avec la pression du monde extérieur actuel, il est courant de voir des personnes qui ont une attirance naturelle pour une vie en harmonie avec la nature…
Mais, par la force des choses, beaucoup se retrouvent avec des vies qui ne sont pas du tout en harmonie avec leurs aspirations profondes…Cela peut aller pendant un temps…

Mais si vous êtes dans ce cas, il y aura toujours quelque chose qui vous fera changer, un jour ou l’autre! Alors pourquoi pas maintenant?

Faut-il attendre le burn-out pour changer? ou une maladie?
Pourquoi attendre pour commencer ce petit switch dont vous avez peut-être besoin pour vivre mieux?

Même si vous n’avez pas de jardin, il y a des solutions pour vous rapprocher de la nature…

L’important est de commencer!

Si vous avez déjà une pelouse ou un terrain à cultiver, voici 2 vidéos que j’avais envie de partager ici avec vous…

C’est un exemple d’une nouvelle petite parcelle de potager créée pour vous expliquer comment je fais pour lancer des cultures en terre dans mon climat, sur cette nouvelle terre pauvre et acide, avec peu de travail.

Ici à la maison, pour la famille, la plus grande partie de nos légumes de l’année seront de plus en plus produits avec l’aquaponie, par souci de facilité.

Mais le jardin en pleine terre nous apportera encore des légumes, des plantes vivaces utiles (comestible et phytothérapeutiques), des arbustes à petits fruits et des arbres fruitiers pour compléter nos récoltes tout au long de l’année, ce n’est pas négligeable.

Alors voici le démarrage du potager:

En une petite journée de travail, vous pourriez déjà avoir préparé une petite parcelle de cultures comme celle-ci!
Et c’est encore plus gai à plusieurs! 🙂

Et la suite du potager au fil de la saison  d’été:

Je ne me considère pas comme un expert, mais plutôt comme un expérimentateur du jardinage facile, efficace et productif.
Ce que je vous montre dans la vidéo ne devrait vous servir que de source d’inspiration, vous devrez observer de nombreux exemples pour vous donner des idées.

J’insiste donc sur le fait que vous devrez toujours s’adapter au lieu où vous allez cultiver.

Ici dans mes vidéos, il s’agissait d’un jardin dans une des régions les plus froides et et les plus humides de Belgique!
Faites attention aux recettes et méthodes toutes faites, vous devrez tout tester par vous-même et cela peut prendre quelques années d’expériences! 🙂

Et si vous voulez en savoir beaucoup plus pour préparer sérieusement la transformation de votre jardin en un lieu efficace de production de nourriture, alors je vous conseille d’aller suivre Loïc sur son site, cela devrait vous plaire.

Déposez vos infos sur cette page, c’est gratuit pour recevoir ses conseils et il devient vraiment très bon pour transmettre son savoir.

Le débat entre cultures en terre ou en aquaponie

Pour moi, c’est bien de faire les 2.
Le jardinage en terre et les cultures aquaponiques se complètent.
Certains légumes sont très faciles en terre aussi, donc si vous avez la place, faites-les en terre pour laisser la place à des légumes plus fragiles dans l’aquaponie.

L’eau de l’aquaponie chargée en nutriments peut servir d’eau d’arrosage pour votre potager.

Au niveau goût, il n’y a rien qui change entre aquaponie et pleine terre (venez goûter mes fraises!)…mais nous n’avons pas encore pu vérifier au niveau des nutriments pour voir s’il y avait une baisse de qualité.

A mon avis, oui, les légumes cultivés en aquaponie pourraient bien être un peu moins chargés en éléments nutritifs, mais c’est tellement pratique que je préfère cultiver beaucoup de légumes en aquaponie facilement.

Ces légumes seront de toute façon meilleurs que ceux qui nous sont vendus dans le commerce!

Et d’un autre côté, le jardin en pleine terre demande plus d’efforts physiques, mais quand il est bien conduit, il apporte aussi son lot de belles surprises, donc je ne voudrais pas abandonner la culture en terre non plus! 🙂

Et vous? Qu’en pensez-vous? Dites-le dans les commentaires…

 

Les algues fertilisantes

Parlons un peu de ces super algues fertilisantes pour l’aquaponie et le jardin…

Si vous voulez tester la différence avec des algues fertilisantes dans votre système aquaponique, si vous n’en utilisez pas déjà, c’est par ici pour en commander
Une vidéo vous montre ici comment les utiliser

Ou pour ceux qui veulent la « totale » pour maintenir leur système aquaponique, tout en restant dans des prix très raisonnables, vous avez la promo du mini kit de compléments ici pour le moment.

Les algues fertilisantes sont devenues pour moi incontournables, surtout si je veux pouvoir avoir quelques aides naturelles, et surtout efficaces, à ma disposition pour mes plantes, quand c’est nécessaire.

Mise à jour du petit aquarium aquaponique

Voici la mise à jour du petit aquarium aquaponique lancé l’année dernière.

Ce petit aquarium pourrait donc encore produire beaucoup plus si nous ajoutions encore un ou 2, voire 3 petits bacs de culture. Ce serait déjà largement assez pour une production d’herbes diverses, pour la cuisine et cela pendant toute l’année…

Nous allons donc encore tenter d’améliorer ce système pour la prochaine mise à jour! 🙂

C’est d’ailleurs le moment de vous lancer, vous aussi!?

Nombreux sont nos membres qui se sont lancés dans leurs premiers projets…

Nous avons d’ailleurs été assez silencieux ces derniers temps parce que nous nous occupons beaucoup de ces membres qui sont en train de préparer et de lancer leurs systèmes en ce début de saison.
Nous prenons toujours le temps de répondre à leurs questions personnellement.

Le but de notre association est de vous accompagner le mieux possible dans votre découverte de l’aquaponie, et dans sa mise en place ! Vous pourrez donc toujours compter sur nous pour tenter de vous apporter des nouveautés régulièrement à propos d’aquaponie. 🙂

Egalement dans un but de faciliter l’installation de vos systèmes, notre boutique propose les produits suivants qui pourraient vous intéresser:

Les algues fertilisantes:

Une solution très économique pour profiter des bienfaits des algues fertilisantes pour votre aquaponie, ou pour toutes vos autres plantes…
Cliquez ici pour en savoir plus

Le fer chélaté:

Fer soluble dans l’eau spécialement adapté pour l’aquaponie, indispensable pour complémenter le système et prévenir les carences.
Cliquez ici pour en savoir plus

Le kit de compléments:

Offre spéciale pour vous permettre d’avoir facilement sous la main les compléments indispensables et les plus souvent utilisés pour réussir l’aquaponie.
Cliquez ici pour en savoir plus

 

 

Un autre système d’aquaponie d’un de nos membres

Je profite de cet article pour vous montrer une autre vidéo généreusement offerte par un autre de nos membres en ce début de saison!

Voici encore une preuve pour nous que notre formation d’aquaponie accomplit son job comme il se doit, et nous en sommes très fiers!

Il s’agit donc ici d’un système de production aquaponique familial avec un système NCUP2, et dont les bacs de culture sont remplis de substrat (billes d’argile), mais avec deux systèmes différents pour l’évacuation de l’eau, comme décrits dans notre formation en ligne que Philippe a suivie.

Merci encore à toi Philippe pour ce partage. 🙂
Il ne te reste plus qu’à améliorer ce super système,  et surtout produire et commencer à ceuillir! 🙂

Philippe évoque une de ses futures améliorations, le bacopotager, je vous en parle dans un prochain article…

Vous pouvez voir un autre exemple en vidéo apporté par un autre de nos membres ici.