Archives pour la catégorie Prises de conscience

Le radeau flottant (DWC) dans notre système familial

Il s’agit de mon petit système familial dans la serre de 18m2 et j’y ai ajouté une petite table de culture avec radeau flottant (Deep Water Culture)…

Tout est maintenant configuré pour pouvoir accueillir aussi les tours verticales dès qu’elles seront prêtes.

L’idée derrière tout ça est de d’abord tout bien tester et maîtriser à petite échelle ces différentes façons de cultiver les plantes avec l’aquaponie, avant de nous lancer définitivement dans de plus grands projets.

Pour moi, l’idéal, ce serait qu’un maximum de gens se mettent à autoproduire leur nourriture localement…

De cette manière, si partout sur la planète, « Monsieur et Madame tout le monde » se mettait à produire de la nourriture saine autour de leurs lieux de vie, nous dépendrions toutes et tous nettement moins de ce système agro-industriel qui ne fait du bien ni aux humains, ni à la planète, ni à notre économie!

Mais oui je sais, il paraît que je suis un peu trop idéaliste ou avant-gardiste, donc peut-être qu’il n’y a pas encore, à l’heure actuelle, assez de monde dans la population qui a pris conscience de cette importance de reprendre la gestion de nos vies en main, et de commencer par la base, l’essentiel, produire et offrir une nourriture nutritive et saine à nos corps.

Donc, actuellement, ceux qui ont la vocation de vouloir nourrir les gens, doivent se retrousser les manches et montrer qu’il est possible de faire beaucoup mieux que l’industrie agro-alimentaire dominante, tout en bénéficiant d’une meilleure qualité de vie.

C’est notre but avec l’aquaponie car elle nous offre une pratique qui demande peu d’efforts pour beaucoup de productivité, et cela de manière totalement naturelle et respectueuse de l’environnement.

Dans cette 2ième vidéo, je vous montre aussi un avantage unique par rapport à la concurrence du marché, avec ces légumes cultivés les pieds dans l’eau…la fraîcheur des légumes que vous allez pouvoir offrir à vos « mangeurs »…

Au départ, la culture sur radeau m’attirait moins que celle sur substrat. Maintenant, j’ai changé d’avis, même si je conseille toujours aux débutants de d’abord commencer leurs premières expériences avec des cultures sur substrat.

Si vous voulez tout savoir en détails pour monter votre propre système, vous êtes toujours invité(e) à venir rejoindre les centaines de membres de notre formation en ligne, avec images, schémas et vidéos.

L’ensemble des infos que vous trouverez dans cette formation en ligne sont le résultat d’une réelle expérience de terrain de plusieurs années dans le domaine, ensuite je suis allé me perfectionner chez un aquaponiste commercial et expérimenté en Angleterre…

Actuellement, nous continuons de tester et nous commençons, en partenariat, à préparer de plus gros projets de production de nourriture locale avec l’aquaponie dans notre région généralement considérée comme peu propice aux cultures.

Récolte d’une truite en aquaponie pour le barbecue

Récolte d’une truite en aquaponie pour le barbecue début de cet automne!

Excellent repas très satisfaisant pour le jardinier…

 

J’ai un certain manque d’expérience pour la découpe du poisson mais cela ne m’a pas empêché de préparer un délicieux repas.

La truite est certainement un des poissons qui demande le plus une qualité d’eau Saumon de fontaine prêt à cuisinerimpeccable mais cela reste très accessible pour tous, à condition de bien appliquer les dosages et entretiens réguliers nécessaires au maintien de l’équilibre de l’éco-système aquaponique…

Pour atteindre le top de l’autonomie, il ne me manque plus qu’à trouver comment produire le peu d’énergie électrique nécessaire pour arriver, un jour, à l’autonomie quasi totale!

En plus, François et moi avons trouvé et allons bientôt mettre en vente dans notre boutique une pompe qui peut faire circuler jusqu’à 3000L d’eau par heure avec seulement 10 watts de consommation électrique!
C’est une consommation incroyablement efficace pour un tel rendement, et produire 10W avec un panneau photovoltaïque et une petite batterie, ou combinée avec une petite éolienne, c’est très accessible!

Envoyez-moi vos recettes de cuisine de truites, j’ai des truites d’aquaponie à manger et je cherche de nouvelles idées si vous en avez d’autres!

Cultiver votre propre nourriture vous fera économiser de l’argent mais pas que ça!

Combien pourriez-vous économiser avec votre système d’aquaponie?

Pas facile de répondre, pourtant nous aimerions tellement pouvoir répondre plus précisément à cette question…

Nous pouvons tenter une évaluation ici, même si jusqu’à présent, encore aucune étude quantifiée précise n’a été réalisée en francophonie, à notre connaissance.Avantage financier avec l'aquaponie

Nous pourrions formuler cette question différemment en nous demandant combien ou quelle quantité de nourriture un système aquaponique pourrait nous fournir?

Cela dépend bien entendu de nombreux facteurs différents comme le climat, la variété des plantes cultivées, la qualité de la génétique de ces plantes, mais aussi du temps que vous y passerez, car un jardin aquaponique sera toujours plus productif s’il est bien entretenu.

Il y a ce dicton qui dit que « le meilleur engrais, c’est l’ombre du jardinier » et c’est toujours vrai en aquaponie aussi!

La qualité et la diversité de la nourriture des poissons peut aussi être prise en compte, la Laituestaille de l’installation bien sûr aussi, la quantité et la qualité de la lumière directe sur les plantes également.

Mais à la grosse louche, si on devait faire une estimation approximative de combien un système aquaponique pourrait vous apporter, voici ce que nous dirions…

Un système aquaponique, bien entretenu et dans de bonnes conditions, produira entre 500 g et 1 kg de légumes chaque semaine par mètre carré de surface de culture, sans vouloir trop évaluer vers le haut.

En suivant nos conseils, vous pourriez mettre en place un système productif avec un minimum de 1000L d’eau, avec au moins 8m2 de surface de cultures, qui pourraient alors produire entre 4 et 8 kg de légumes chaque semaine.

Il faut cependant avoir la place pour installer ce genre de système. Idéalement dans une serre ou un lieu abrité, mais avec beaucoup de lumière…

Pas toujours faisable partout! J’en conviens.

Diminuez alors la quantité d’eau dans le système, vous élèverez moins de poissons mais Concombre en formationvous n’aurez donc pas besoin d’avoir autant de surfaces cultivables, mais tout de même assez pour produire quelques légumes, salades et vos herbes aromatiques.

Disons 500L pour les poissons, peut-être un peu plus si vous utilisez la configuration NCUP avec un réservoir, et avec seulement 4 m2 de lits de cultures, ce sera largement suffisant pour produire 20 à 25 poissons chaque année, et de 2 à 4 kg de légumes chaque semaine.

Pour que vous arriviez à produire beaucoup de légumes, et en même temps faire grandir vos poissons tout en les gardant en bonne santé, vous devez bien dimensionner votre installation.

Donc, déjà avec un « petit » système de 500L et 4 m2, si vous comptez avec le prix des économies avec l'aquaponielégumes du marché en moyenne à 3E du kilo, cela vous fera déjà économiser de 10 à 25E en légumes que vous ne devrez pas acheter, chaque semaine!
Entre 40 et 100E chaque mois!

Avec un système de 1000L, ce sera au moins le double!

Et c’est encore plus intéressant si votre système est installé dans une serre isolée bioclimatique, il produira toute l’année!

Les bienfaits de l’autoproduction

Nous venons de calculer la valeur de l’économie que vous feriez en argent, mais vous économiserez certainement aussi sur d’autres niveaux…

Il y a déjà le goût qui est bien meilleur lorsque vous produirez vous-même, même en aquaponie!

Le goût des légumes aquaponiques n’a rien de comparable avec la non-saveur des aliments produits en hydroponie, certainement parce que la plupart des nutriments sont d’origines organiques avec l’aquaponie.

Et si vous arrivez à produire une quantité suffisante pour vous nourrir, vous économiserez aussi du temps que vous ne devrez pas passer à aller acheter ces provisions…

Mais vous économiserez également peut-être aussi au niveau de votre « capital santé«  en ingérant beaucoup moins de pesticides…

Et progressivement, vous participerez toujours un peu moins au financement de toutes ces Plus d'autonomie et de partages grâce à l'autoproductionpollutions diverses générées par les productions industrielles et leur commercialisation en masse.

Et je pense que…
Plus il y aura d’individus parmi nous qui deviendront autonomes et responsables de leur vie, capables de combler leurs besoins eux-mêmes, plus vite nous pourrons créer ensemble un monde plus juste et plus abondant, où le partage pourrait devenir la norme, et où l’argent pourrait ne plus être si important.

Donnez-moi votre avis dans les commentaires!

 

L’aquaponie, un « jouet » utile pour se reconnecter à la nature!

Depuis maintenant plusieurs générations, nous avons pris l’habitude d’aller chercher notre nourriture au magasin.Le supermarché, notre survie!

Avant, c’était l’épicerie du coin, puis maintenant, les supermarchés sont généralisés, mondialement…

Depuis plusieurs dizaines d’années, toute notre alimentation a été adaptée pour qu’elle puisse générer toujours plus de profits aux entreprises avec le moins de travail possible. C’est la loi du « marché »! me direz-vous…

Nous avons donc perdu énormément…

Que ce soit en qualité, mais aussi en variété… ne fut-ce que la variété de fruits et de légumes actuellement disponibles… beaucoup ne correspondaient pas aux critères de la commercialisation!Fruits standardisés

Nous sommes donc passés de 3600 fruits anciennement cultivés en Europe à seulement 40, si mes souvenirs sont bons, cette info me vient d’une conférence du micro-biologiste Claude Bourguignon!

Les légumes et fruits vendus dans le commerce font la plupart du temps des milliers de kilomètres avant d’arriver dans votre panier!

Et finalement, de génération en génération, nous nous sommes coupés toujours un peu plus de notre inter-relation avec la nature et les végétaux.

Les plantes ont pourtant toujours été notre source principale pour combler nos besoins matériels, que ce soit pour nous nourrir, nous soigner, nous habiller, ou construire notre habitat.

Mais depuis l’arrivée de la sacro-sainte chimie pétrolifère, soudain, les hommes auraient perdu toute capacité à s’en sortir seuls avec la nature! C’est fou, non?Un crash est possible!

Imaginez qu’il y ait une subite pénurie de pétrole, même provisoire. Ou une coupure d’électricité générale…

Nous avons 3 jours pour trouver une solution, sinon nous n’aurons plus rien à manger…les magasins seront vides!

Il est peut-être temps de commencer à cultiver autour de chez nous!

Si nous comparons avec l’époque de nos grands-parents et arrière grands parents, nous n’avons pas vraiment évolué à ce niveau-là, plutôt le contraire. Nous n’avons plus aucune capacité d’autonomie.

Plus aucune résilience. Mais il n’est pas trop tard…

En plus d’être devenus, pour la plupart d’entre nous, incapables de nous en sortir seul sans un supermarché à proximité, nous avons peut-être aussi fini par perdre l’essentiel, enfermés dans nos murs de bétons…

Nous avons perdu notre lien avec la nature.Connexion infinie avec la nature

Mais nous pouvons le re-créer et surtout finir par transmettre aux générations futures ce respect fondamental et cette connexion intrinsèque que nous avons tous avec la nature, qu’on le croit ou non.

Jardiner et s’occuper de plantes, prendre soin d’animaux, tout cela contribue à prendre contact avec la  nature, pour toucher la vraie vie, sans les pensées et les mots.

Et cela a été maintenant maintes fois prouvé « scientifiquement » que ce contact avec la nature est bénéfique et aide même les gens à retrouver la santé et la bonne humeur!

L’aquaponie est vraiment un excellent moyen pour reprendre contact avec la nature tout Personnes reliées au végétalen s’amusant, que ce soit pour des très jeunes ou des très vieux, ou même des personnes à mobilité réduite, entretenir un jardin aquaponique peut vite devenir une activité extrêmement agréable et même ressourçante pour les personnes qui s’en occupent la plupart du temps.

Après avoir passé quelques minutes dans une serre remplie de plantes en pleine croissance, avec ce petit bruit de fontaine, c’est toute une ambiance relaxante et apaisante, pour se détendre et en même temps, produire une nourriture excellente qui permettra de reste en très bonne santé sur le long terme!

Et au point de vue de votre capacité à vous nourrir en cas de pénuries d’énergies ou Economies possibles avec l'aquaponied’approvisionnement, si votre système aquaponique est autonome au niveau de son petit besoin en électricité, alors, vous n’aurez vraiment plus rien à craindre.

L’aquaponie offre donc de très nombreux avantages directs et indirects, c’est une source de bien-être pour certains, une activité ludique unique, mais aussi un moyen de faire de grosses économies et d’être plus résilient…

Mais alors combien de légumes pourriez-vous envisager de récolter avec un système aquaponique bien mené?

C’est ce dont nous parlerons dans le prochain article très prochainement.

 

L’émission « Silence ça Pousse! » sur l’aquaponie.

Silence ça pousse! L’émission de France 5, nous parle de l’aquaponie.

Voici donc, sur le ton agréable de cet émission, un condensé de 7 minutes qui permet de faire rapidement le tour du concept de l’aquaponie. Ils évoquent quelques avantages, dont le besoin de réorientation indispensable des techniques actuelles des pisciculture pour faire basculer l’impact de l’élevage en résultats bénéfiques.

On y découvre également un restaurant, en Angleterre, qui possède sa propre installation aquaponique. Ils proposent donc à leurs clients, des produits directement issus de leur système aquaponique: légumes et poissons de toute première fraîcheur!

Résumé de la situation

L’aquaponie s’inscrivant dans le mouvement permaculturel, je partage une vidéo de M. Mondialisation qui résume très bien ma vision de notre monde actuel et de ce qui serait souhaitable.

Indigné! Et après?

Ce sont ces réponses et solutions à nos problèmes actuels qui me font espérer une évolution pacifique et épanouissante.

Si nous développons et enrichissons nos modes de vie sur ces définitions: autoproduction, échange, partage des surplus, respect des éléments, …, nous équilibrons durablement la balance dans ce sens. Nous avons commencé à y croire, il faut continuer à agir.