Introduction Aquaculture 2: la Faune et la Flore

Voici la suite de cette série à propos d’aquaculture!

Faune et flore en aquaculture
Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand…

La faune et la flore que vous pourrez trouver ou intégrer dans votre aquaculture naturelle …

Cette liste de plantes et d’êtres vivants d’un écosystème naturel en aquaculture n’est bien entendu pas exhaustive, je ne vous cite ici que mes maigres connaissances dans ce domaine très vaste et nouveau aussi pour moi.

J’ai d’ailleurs oublié de citer les crevettes qu’il est parfois possible d’élever dans un étang, mais je n’en sais pas encore beaucoup plus sur les crevettes…

J’espère que ces vidéos vous plaisent tout de même, c’est vrai que je me suis lancé dans l’explication de l’aquaculture, qui est un sujet que je ne maîtrise pas, mais je trouvais que cela valait vraiment la peine de vous signaler ces infos en passant…

N’hésitez pas à me corriger ou à commenter si nécessaire!

Vous pouvez retrouver la première vidéo de cette série à propos d’aquaculture ici.

A propos Eric

Un des fondateurs de l'ASBL Perma Locale, permaculteur passionné par toutes les techniques innovantes pour améliorer le quotidien de l'Homme avec moins d'énergies pour de meilleurs résultats, tout en respectant l'Homme, tous les êtres vivants et la planète, parce que tous ensemble, nous ne faisons qu'Un!

25 réflexions au sujet de « Introduction Aquaculture 2: la Faune et la Flore »

  1. Super j’ai vue va vidéo sur YouTube c’est super on apprend pas mal pour les personnes qui veulent jardine. Hâte pour la prochaine

  2. Bonjour
    je trouve le système d’aquaponie et l’hydroponie, très intéressant, ce qui faut savoir je suis très loin de chez vous (dans un DOM ile de la réunion) le climat, les plantes, n’étant pas le même que chez vous, je m’adapterais en fonction. toute en suivant vos conseils, bravo pour ce que vous faite.

    1. Bonjour, Monsieur ou Madame Hoarau.

      Je suis présent à la Réunion depuis un an (près de Saint Pierre) et je souhaite me former en hydroponie et en aquaponie. J’ai déjà effectué quelques recherches et je compte débuter ma première expérience en aquaponie dans les mois qui suivent, il serait intéressant de communiquer ensemble, sur l’étendue et les avancées de nos projets respectifs. En espérant vous lire bientôt. Salutations.

      Michael

      1. Moi aussi je suis du Port et j’aimerais débuter en Aquaponie, mais impossible de trouver des passé paroi et autres bricoles. Si on pouvais mettre nos connaissances en commun pour les fournitures et les plantes qui résistent à nos climats ce serai super

  3. http://eauvivante.net/spip.php?article204 peut-être pour 1 échange d’expériences ?
    Bravo Eric : même si je n’ai pas encore démarré l’aquaponie, cela fait partie de la notion d’auto-gestion à laquelle j’initie l’ESS (Economie Sociale et Solidaire) d’Ariège
    Le 11/07, j’animerai 1 court métrage/débat à 14h, au Festival Résistances de Foix.
    Si tu es intéressé pour y participer en direct, plutôt que j’y évoque ton initiative et recherches auto-gérés et toujours évolutives, mon invitation est lancée…

    1. Merci Darna pour les propositions. Pour Foix, ce ne sera pas possible pour moi mais je compte sur toi pour propager le message! 😉

  4. je découvre l’aquaponie au moment où je désire installer un système sur un petit plan d’eau. Vos informations sont pour moi un cadeau du ciel et je me régale.
    Toutefois je me demande si c’est vraiment possible sans serre. Qu’en pensez-vous ?
    Chez nous il fait très froid la nuit (Alpes de Haute Provence).
    Merci pour cette formation.

    1. Oui Claudie,
      idéalement, il faut éviter les trop grosses variations des températures, donc oui, en été ça peut aller sans serre, mais tout le reste du temps, ce sera fort juste je crois. Mais si votre but est juste de bien filtrer votre petit plan d’eau, et seulement produire en même temps quelques légumes, c’est ok (attention à bien protéger les tuyaux des fortes gelées au maximum). Mais pour une meilleure production de légumes, la serre s’impose! 😉

  5. Bonjour Eric,
    Je suis entrain d’installer le système avec 2 bacs de culture sur lequel je vais placer une mini-serre de 1mx1m. Elle servait déjà pour le forçage de plants, très utile en début de saison si on ne dispose pas d’une grande serre. Selon les résultats, il sera toujours possible de mieux s’équiper par la suite.

  6. bonjour, on ne pas tout savoir, il faut peut être aussi mettre du sien…..la toile ou si vous préférer internet est un formidable puits de connaissances..

    Exemple pour la nourriture des truites, la formule granulés reste une formule bien pratique.Et vous verrez que c’est granulés sont surveillés…et que leurs compositions tentdent vers le végétal. je vous facile la tache http://www.adapra.org/pdf/pdf/l_aliment_piscicole.pdf Si vous avez un truiticulteur à coté de chez vous il vous vendra bien des truiteles et un peu de granulés non?

    1. Oui tout à fait, mais il faut alors faire attention à la provenance des matières premières qui ont servi à la fabrication de ces granulés. Il existe des gammes de pellets bio garantis sans OGM. 🙂

  7. bonjour,
    d’abord merci pour votre partage,je découvre depuis juin la permaculture et l’aquaponie et je jubile de voir cette révolution s’installer dans les méthodes et consciences,
    je vis en appartement et je me prépare une installation pour expérimenter,
    je me permets 2 questions :
    – dans la pièce (30m2) où je compte installer mon système,qq heures de soleil l’après-midi,dois je compléter avec une lumière d’appoint et si oui quoi?…
    – l’humidité générée peut elle « détériorée » mes murs et plafond?…
    Merci de vos retours et au plaisirs de vous lire

    1. Bonjour Anthony,
      Oui, la lumière du soleil ne suffira pas, il faudra des lampes. Il y en a différents modèles possibles, renseignez-vous sur les magasins de culture intérieure, du tube néon au LED en passant par les lampes Haute Pression Sodium, cela dépend de la taille de l’installation aussi.
      Et oui, il faut faire attention aux excès d’humidité, il faut donc bien préparer et ventiler la pièce ou alors prévoir un caisson de culture fermé.

  8. Bonjour,
    suite a la création extérieure d’un bassin d’environ 4 m2 d’eau, j’ai mis deux , trois plantes .
    Et a pâtir de cela comment puis-je créer un système d’aquaponie, pour a la fois avoir des poissons comestible, voir des écrevisses et faire un jardin potager raisonné, voir bio.
    Merci, pour vos conseils et vos vidéo.
    Stéphan

    1. Bonjour Stephan,
      Vous pourriez envisager d’installer au moins 8m2 de cultures voire plus…sous serre sauf pour l’été si vous êtes dans le Sud.
      Il peut y avoir une partie des plantes en extérieur et d’autres sous serres.

  9. J’ai compris qu’il s’agit d’un système total qu’il faut installer en même temps, donc bac à poisson serre système de pompage, bacs pour les cultures, cela représente donc un budget qu’il faut estimer des le départ, j’aimerais avoir une idée du coût total d’une installation avec un mètre cube d’eau, avant de continuer à rêver, en sachant que je ne suis pas très manuelle. Je vise plutôt à implanter quelque chose pour le faire connaître autour de moi…j’approche les soixante dix ans . Merci si ce n’est pas trop vous demander. Mlou

    1. Bonjour Malou,
      Oui, bien sûr, il y a des bricolages un peu délicats à faire avec des scie-cloches sur une foreuse pour faire les trous, ou bien pour couper des tuyaux assez gros. C’est bien alors de trouver quelqu’un qui peut vous aider et qui a des machines.
      Il faut compter un budget d’environ 500 euros minimum pour tout un petit système avec 1 ou 2 m2 de cultures, en fonction de beaucoup de facteurs différents, cela peut être moins cher, mais souvent plus cher, surtout si on veut agrandir plus tard.
      Peut-être que vous pourriez motiver une ou l’autre personne de se lancer dans l’aventure avec vous? 🙂
      Bonne continuation

  10. Merci Eric pour la consoude ,mais existe -elle en Nouvelle Calédonie voilà la question pour moi de plus si mellifère c’est tout bon pour mes abeilles qui se posent sur les lentilles d’eau pour boire, es-ce que ma femme vas me préparer des lentilles d’eau ??????? çà !!!!c’est une autre histoire. à bientôt peu être !!!

    1. Je crois bien que la consoude peut pousser partout mais je ne sais pas si vous en avez près de chez vous.
      Il faut en effet chercher des recettes de lentilles d’eau. 🙂

  11. Puisque l’article est une introduction (faune et flore) je me permets une question de base. Quelles sont les températures à ne pas dépasser en aquaponie ? (Je pense premièrement aux poissons « comestibles »). Ma serre n’étant pas construite, j’ai bien l’impression qu’une serre bioclimatique permettrai un meilleur équilibre ? Qu’en dit le permaculteur en chef ?

    1. Bonjour Christian,
      Oui bien sûr, bioclimatique, c’est mieux, si vous en avez l’occasion. 🙂
      Il faut éviter le gel au maximum, sinon, en général, le système ne gèle pas avant -8/10°c dans ma serre adossée contre la maison.
      Concernant les chaleurs, c’est préférable de ne passer dépasser 30°, 35° grand maximum! Mais avec le soleil, parfois, on fait ce qu’on peut, alors il faut prévoir de grandes aérations, et éventuellement ombrages (chaulages, ombrières…), et aussi profiter de l’inertie thermique du sol (serre enterrée, puits canadien etc.).
      Les bassins de poissons doivent aussi avoir une zone fraîche, ombragée, enterrée dans le sol pour ne pas trop monter en t°, pour les truites, la t° max est de 23°c (mortel)

  12. Merci bien Eric,
    Je réfléchirai donc soigneusement à la construction de la serre ! Isolation, ventilation, inertie thermique… La serre enterrée me plait bien, mais la nappe phréatique est assez haute chez moi !
    Question faune : le gardon est-il facile a élever en aquaponie ? Dans ma région du Nord de la France, il est fréquent dans nos canaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *