Mise à jour d’un système aquaponique simple après 10 mois

Je refais encore un petit tour du système aquaponique expérimental dans ma serre (non-isolée), celui que je filme depuis ses débuts l’année dernière.

Depuis que le soleil est revenu, cela pousse vite dans la serre, mais encore plus vite avec l’aquaponie!

 

Je n’ai pas pensé à filmer les truites mais elles vont toujours bien, je vous rassure. 🙂 Elles sont toujours peu nombreuses, parce que j’attends un peu qu’un autre système à l’extérieur soit cyclé pour pouvoir les y transférer.

Quand cela sera fait, on m’a proposé d’aller chercher des poissons dans un mini-étang de jardin qui grouille d’alevins, koïs, poissons rouges, carassins, etc… J’irai donc en chercher un seau bientôt pour mettre dans la serre pour l’été.

Les végétaux aquaponiques

Je me suis concentré sur les plantes dans cette vidéo…
C’est vrai que la pousse des salades est impressionnante.

Et leur goût impeccable!
Oui, oui, je le répète, les légumes aquaponiques sont « normaux », ils ne goûtent pas les excréments de poissons et ils nous offrent bien leur goût original.

Depuis que ce système aquaponique est lancé, j’ai déjà récolté:

  • Des salades au bon goût de salade.
  • Des haricots nains bien grands et croquants
  • De la ciboulette bien piquante
  • Du basilic délicieusement parfumé
  • Du céléri rave avec un goût typique de…céléri rave! 🙂
  • Des poireaux tout à fait délicieux
  • un peu de salade de blé (pas très bien réussi, à ré-essayer)

Mais il y a eu des ratés aussi… 🙂

J’ai aussi essayé des choux raves et les rutabagas (racines) mais cela n’a pas bien fonctionné… Normalement, l’aquaponie n’est pas prévue pour les racines, mais mes céléris raves n’étaient pas laids, et j’ai vu aussi de beaux résultats avec…des carottes…à tester…

J’ai raté les épinards, mais c’est certainement parce que j’ai remué les billes quand les germes étaient encore fragiles…

Et le plant de tomate que j’avais planté dans le bac de culture en juillet l’année dernière n’a jamais eu le temps de faire mûrir ses tomates avant la saison froide, mais c’était certainement déjà un peu tard, et puis c’est normal, un système aquaponique ne pouvant pas vraiment contenir une assez grande variétés de nutriments pour « créer » des fruits la toute première année.

Fraise d'aquaponie en train de mûrir

Et les premières fraises arrivent!

La plus grosse est déjà en train de mûrir (voir photo ci-contre).

J’en ai d’ailleurs mis beaucoup cette fois-ci, nous adorons tous les fraises ici, surtout celles produites à la maison, avec leur goût unique, quasiment introuvable dans le commerce!

Aquaponie= source d’engrais biologique idéal

Comme j’en parle dans la vidéo, l’eau fertilisée du système aquaponique me sert aussi à arroser toute la serre, et cela fonctionne vraiment très bien.

C’est un complément non négligeable pour jardiner, ultra pratique pour les petits jardins de ville où on ne trouve pas toujours facilement des engrais naturels ou des matières pour nourrir le peu de terre qu’on a, ou pour des mini-jardins en pots, jardinières et bacs de culture en terre!

Certains parlent alors de microponie lorsqu’on commence à intégrer complètement l’aquaponie dans notre mode de production de nourriture saine, avec les lombrics, les poissons, et le jardin.

Cet exemple est donc un système aquaponique simple, la configuration la plus basique.

D’autres configurations plus évoluées (comme expliqué dans cet article à propos des différents systèmes de drainage) sont détaillées lors des leçons données gratuitement au fil des semaines via notre newsletter.

Des questions? Un commentaire? N’hésitez pas!

A propos Eric

Un des fondateurs de l’ASBL Perma Locale, permaculteur passionné par toutes les techniques innovantes pour améliorer le quotidien de l’Homme avec moins d’énergies pour de meilleurs résultats, tout en respectant l’Homme, tous les êtres vivants et la planète, parce que tous ensemble, nous ne faisons qu’Un!

4 réflexions au sujet de « Mise à jour d’un système aquaponique simple après 10 mois »

  1. Bonjour Eric,
    Je n’ai toujours pas démarré la construction de mon système car j’ai toujours des questions sans réponses. Dans un soucis de stabilité de la température de l’eau, je voudrai enterrer les 2 cuves IBC 1000L qui composeront mes bacs à poisson. Suite à plusieurs retour d’expérience sur ces cuves enterrées, et mon sol étant assez compact (terre argileuse non travaillée depuis très longtemps), je ne me fais plus de soucis sur un risque d’écrasement.
    Par contre je souhaite intégrer mon système aquaponique à la place d’une de mes buttes de culture. Mais voilà, un point bas de 1m20 de profondeur à coté de mes buttes ne risquerait-il pas d’assécher mes buttes ?
    Eric, toi qui a semi-enterré une cuve dans ta serre, pourras nous dire si durant l’été tu trouves qu’il te faut plus arroser qu’avant ?
    Merci encore pour ton travail. Bonne idée les articles et vidéos rédigés ou filmés sur le fait, « moins travaillé ou préparé » (c’est toi qui le dis et ça reste à voir), mais tellement instructif. Comme toi je suis friand d’information et d’échange.
    A bientôt.

    1. Bonjour Pascalou,

      J’ai enterré des cuves en entier, avec leur cage métallique, et encore aucun signe d’écrasement, depuis bientôt un an maintenant.
      Dans la serre, je n’ai pas remarqué d’assèchement à cause du trou, non.
      Et ta question est pertinente à propos de cet assèchement éventuel à cause du trou, mais il faut le tester pour en être certain… Ici en Belgique, où les pluies sont quand même encore assez fréquentes, je crois que cela ne poserait pas de souci…désolé, je ne saurais pas vraiment t’aider à prendre une décision sur ce coup-là! 🙂

  2. bon jour j’aimerai savoir quelle eau on utilise pluie ou robinet à un moment il faut en rajouter dans le ou les bacs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *