Les plantes à cultiver dans une installation aquaponique

Il y a déjà des centaines de plantes qui ont été testées avec succès dans des installations aquaponiques à travers le monde.

Plantes en aquaponieBien entendu, le type de plantes que vous pourrez cultiver chez vous sera toujours déterminé par votre climat, mais en gros, à peu près tout ce qui pousse dans les potagers de votre région devrait pouvoir pousser correctement dans votre installation aquaponique.

Ce sont souvent les légumes racines qui sont les plus difficiles à cultiver dans ce genre de système, mais ce n’est pas impossible, j’ai moi-même des céléris-raves encore en train de grossir dans un de mes bacs…

Ce qu’il y a de plus fou, c’est que les plantes des systèmes aquaponiques se portent à merveille, principalement avec les nutriments apportés directement aux racines grâce aux poissons, et en plus, elles poussent même au moins 2 fois plus vite que dans un jardin en pleine terre!

Les plantes poussent mieux dans un système aquaponique simplement parce qu’elles ont toute l’eau dont elles ont besoin ainsi que tout l’oxygène nécessaire, bien plus qu’en pleine terre!

Les plantes les plus couramment cultivées avec l’aquaponie (de manière commerciale) sont les légumes à feuilles vertes dits « légumes-feuilles » (salades diverses, mâche, épinards, poireaux, bettes, …) et les herbes telles que persil, basilic, ciboulette, etc.

La première année, c’est préférable de rester avec ces légumes verts uniquement, parce que le substrat ne contient pas encore une assez grande diversité de nutriments, mais dès la deuxième année, on peut envisager de planter des légumes plus gourmands et/ou plus demandeurs.

Le climat, comme je l’ai déjà dit plus haut, c’est un facteur déterminant pour choisir les plantes à cultiver en aquaponie.
Cela dépend aussi de la situation (à l’extérieur, dans une serre?), et de l’ensoleillement, tout comme pour du jardinage traditionnel.

L’important est d’essayer. Vous pourrez observer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas chez vous. Ce qui est certain, c’est que vous allez (enfin!?) réussir à produire quelque chose, et cela après quelques semaines seulement!

Concombre aquaponiqueDans un climat comme en Belgique ou en France, ce qui fonctionne bien, c’est les concombres (en serre), les tomates (en serre), les salades, la mâche, le céléri, les piments (serre), les fraises, les oignons, les différents choux, les haricots, le persil, le basilic (en serre), les menthes, le cresson, la coriandre, la sauge,…

Je pense pouvoir confirmer que tous les légumes annuels qui se plantent dans le jardin doivent être cultivables dans un système aquaponique.

En Australie, j’ai même vu des images d’un arbre qui avait été installé dans un bac de culture mature de plusieurs années, assez profond, ou encore un bananier dans une serre chauffée aux USA.
Cela ne devrait de toute façon rester que des essais à titre expérimental.

Pour commencer, profitons des grands avantages de l’aquaponie pour simplement produire les légumes habituels des potagers dans nos régions, et nous nous garantirons de nombreuses et abondantes réussites.

Vous pouvez utiliser les bonnes associations entre les plantes, comme dans un potager, idem dans les bacs de culture aquaponiques.

Le poireau aime le fraisier, la bette aime les céléris et les haricots, le basilic apprécierait le voisinage du fenouil…etc…tout cela est à expérimenter…

Par contre, pas besoin de rotations de cultures dans un système aquaponique, vu qu’il est en permanence drainé et fertilisé par les poissons.

Les plantes à cultiver dans une installation aquaponique sont donc celles que vous trouverez généralement dans les jardins de vos régions, certaines règles de jardinage restent également d’actualité, comme nous venons de le voir avec les associations bénéfiques entre plantes.

Vous pouvez poster ici vos questions, commentaires, ainsi que vos propres expériences ratées ou réussies si vous avez déjà eu la chance d’expérimenter l’aquaponie chez vous!

A propos Eric

Un des fondateurs de l'ASBL Perma Locale, permaculteur passionné par toutes les techniques innovantes pour améliorer le quotidien de l'Homme avec moins d'énergies pour de meilleurs résultats, tout en respectant l'Homme, tous les êtres vivants et la planète, parce que tous ensemble, nous ne faisons qu'Un!

67 réflexions au sujet de « Les plantes à cultiver dans une installation aquaponique »

  1. Bonjour Eric, et bien je suis vraiment intéressé par cette façon, on peut dire écologique, de développement durable ou autre, de produire des légumes.
    Travaillant dans l’agro Alimentaire, je peu aisement me procurer ces grands bacs que vous avez présenté dans votre video. N’étant pas connaisseur dans l’agriculture ou même le « bio », j’ai besoin d’apprendre votre manière de faire. Je vous remercie par avance pour les mails, et pour toute l’aide technique que vous me conseillerez. A bientôt

  2. Bonjour Eric,

    Quelle est la bonne pratique pour semer dans les bacs de culture sachant que l’eau envoyée doit emporter une partie des graines? Faut-il semer en surface et laisser ainsi ou bien recouvrir d’une couche de billes? Peut-on « repiquer » les salades qui seraient préalablement poussées dans de petits pots? Autant d’interrogations qui m’interpellent.
    Cordialement,

    J.Claude

    1. Bonjour Jean-Claude, j’explique cela en détails dans la formation car il y a plusieurs méthodes possibles, faites vos tests pour trouver votre meilleure méthode!
      n peut semer directement dans le substrat, mais cela dépend des graines, et la germination est parfois aléatoire comme cela. On peut alors faire-prégermer les plantules dans des pots séparés avec un substrat plus fin, puis les transplanter en rinçant les racines dans le bac de culture quand elles sont assez développées pour être transplantées le plus délicatement possible pour causer le moins de stress possible à la plantule. Donc oui, tu peux acheter ou semer tes salades avant en petits pots!

  3. pour l’installation hivernale ds un lieu non chauffé mais protégés peut on envisager l’hivernage de racines ryzomes ou légumineuse,sans éclairage( exepter pour la partie aquarium)..ainsi l’autorégulation des niveaux résiduels d’azote peut il être suffisant avec un développement bactérien,pendant cette période de repos…quelques sont les variet’es de légumineuse qui permettrait cet hivernage et maintenir la minéralité du cycle du bassîn…faut- il renouveller sur vos contrôles que j’apprécierai en progressant,sur la qualité de l’eau….mais en utilisant une eau de pluie réchauffée,faut il encore maîtriser les espèces de poissons viable dans des eaux non filtrées,mais vortéxées…et suivant un préchauffage pour maintenir cette masse thermique sans l’enterrér…s’informer sur l’hivernage,serait pour moi un contact utile dejà sur ces trois paramètres…contrainte d’hivernage volontaire,en amont modifier et contraintes des circulation hors gel des flux à améliorer,ou pas avec l’étude d’impact de mesures sur un plan végétal ,adapter pour les racines…le type de mise en place ..et l’étude de varîetés pissicoles résistantes avec ses contrôles…énergie solaire et eolienne dejà en place. Pour les circuits mais bilan énergétique à évaluer en fonction de la masse thermique aquarium et les limites de deperdition de chaleur….pendant le cycle de l’hivernage..je préfère démarrer par les contraintes minimales de réserve plutôt que le développement de la partie optimale des possibilités agronomiques..puisque néophyte,c’est vraiment des données gigantesques de synchronisation..n’étant pas aquariophile ou botaniste…pour optimiser tout cela cela va être du talonnage,et tâtonnage,et je vous remercie de rester conscient de ma lenteur…je ne veux pas de miracle mais utiliser uniquement ce principe sans chauffage..et j’aime votre démarche….car de bîomasse je n’en voit pas d’utilité directe pour recycler par la suite ,dans un deuxième projet de développement ou de commerce…donc sortir du projet miracle ou solution industrielle pour le futur de sauvegarde de l’espèce ,mais comprendre,l’utilisation des cinq éléments ,je trouve que ton approche est vraiment appropriée et irremplaçable..Ç dit

  4. Bonjour,
    La politisation se passe t – elle correctement dans un système installé en serre, ou une intervention manuelle est -elle nécessaire pour certains légumes /fruits ?
    Merci beaucoup pour tous vos conseils pour cette technique de culture que je découvre.

      1. Par expérience j utilise un coton tige mâle femelle et le tour est joué, j ai utilisé cette méthode pour garder des graines pure de kokopeli puis mis un voile de rideau très Legé pour éviter d autre visiteurs

  5. bonjour Éric j’aimerais savoir si le foin de coco peut être utiliser comme substrat. merci d’avance

    1. Bonjour, La fibre de coco oui, mais pas en aquaponie recirculante, c’est-à-dire que tu peux faire de l’hydroponie avec des plantes qui poussent dans la fibre de coco et avec de l’eau provenant d’un système aquaponique, mais l’eau ne retournera pas dans le bassin des poissons. 🙂

  6. Salut à tous
    Je suis nouveau sur le site et j’aimerais avec un peu plus de détail sur ce que vous appelez les légumes racines et les légumes-feuilles

    Toutes les plante on des feuilles et des racine
    Mais j’ai l’habitude de les faire pousser en terre donc je me pose la question

    1. Bonjour Benoît,
      Les « légumes-racines » sont ceux dont la récolte principale est la racine: carotte, panais, radis, poireaux, betterave, etc.
      Les « légumes-feuilles », ce sera plutôt les légumes verts dont seules les feuilles sont consommées, telles que salades, herbes diverses, choux verts, céléri vert, pakchoï, herbes aromatiques…
      Les « légumes-fruits » les tomates, les courges, les poivrons…

      1. Merci beaucoup pour cette explication

        Sinon j’habite dans le sud de la France près de Marseille
        Quel espèce de poisson me conseiller pour commencer ?
        Et surtout en intérieur ou en extérieur ?
        Merci pour votre site qui jspr aidera beaucoup de monde pour produire leur produit

        1. Oui Benoît, Cela dépend de la t° du bassin de poisson de votre système, c’est surtout cela qui va déterminer le choix.
          Pour commencer, je conseille toujours: pas trop de poissons à la fois au début, et des poissons résistants et qui sont adaptés aux conditions naturelles de l’environnement de votre système d’aquaponie: poissons rouges, carpes, poissons-chats, ou tilapias pour les aux chaudes qui ne descendent jamais en-dessous de 18-20°c.

  7. Je vous remercie pour c renseignement
    Maintenant à voir en combien de temps je vais monter tout le système

    Bonne continuation à toute l’équipe

  8. Salut Éric
    Je suis aussi nouveau et tout est nouveau pour moi dans ce domaine j’ai tant de question a posé mais je vais commencé celle qui me vient à l’esprit en ce moment, j’aimerais savoir approximativement le temps que peut prendre les légumes pour mûrir totalement dans ce système aquaponique? Puis ce que tu affirmes que c plus rapide

    1. Oui Haro, Bonjour, désolé pour le retard de ma réponse, oubli technique lol…
      Alors, oui cela pousse plus vite dans des cultures « hydro » pour plusieurs raisons, donc pendant la belle saison ici, pour les salades (3-4 semaines) et certains légumes verts, oui, c’est plus rapide, mais pas toujours 2 fois plus vite quand même… Avec les salades, les plus rapides sont aussi la menthe, le basilic, la ciboulette, le pakchoi…

  9. Bonjour
    Je suis nouveau sur ce site
    A la retraite depuis un an je m’investi a fond dans la permaculture avec l’installation d’une serre de 32 m² construction de carrés ect..ect..
    L’aquaponie est mon prochain objectif . Pour ce qui concerne , construction ,bricolage , je me sent a la hauteur . mais la question que je me pose , est de savoir si l’installation peu fonctionner sans surveillance pendant 15 jours 3 semaines
    Merci .

    1. Bonjour Thierry, pour moi, ça doit être surveillé de près quand même, mais un système bien rôdé peut être laissé sans surveillance pendant quelques jours, à condition d’avoir un système automatique de nourrissage, et il faudra quand même une personne qui passe de temps en temps, au moins une fois par semaine, pour vérifier si tout va bien au niveau du système et de la qualité de l’eau, ainsi que pour remplir le nourrisseur.
      L’idéal est de quand même passer une fois par jour pour voir en un coup d’oeil rapide si tout est ok.
      C’est délicat. 🙂

  10. Bonjour, je suis en phase d’analyse sur l’installation d’un  »petit » système pour tester l ‘aquaponie , une question : L ‘été la température de l’eau dans une cuve de 1000l peut atteindre 30° voire plus , les poissons supporteront ils cette température ? ,Faut il Oxygener l’eau par des bulleurs ? , il y a aussi prolifération d’algue verte et  »boue » , cela est il compatible avec l ‘aquaponie ? . merci d’ avance de votre réponse

    1. Bonsoir Dom,
      Il faut éviter de monter trop haut au-dessus de 30°c pour l’eau,car plus elle est chaude, moins il y a d’oxygène. Donc, oui, il faut placer la/les cuves à un endroit frais/ombragé le plus possible, il faudra oxygéner, et choisir les poissons qui supporteront les températures du bassin. Les algues sont à éviter au maximum aussi, donc il faut couvrir les bassins.

  11. Je débute et je suis très tentée, j’aimerais commencer par un petit bassin de 500 litres avec des écrevisses, est-ce possible en extérieur, et y a-t-il des solutions mécaniques pour la circulation de l’eau?
    merci pour tous ces renseignements, il me tarde de me lancer

    1. Bonjour Marie Louise, il faut une pompe. On pourrait imaginer, pour les plus ingénieux, un système de bélier hydraulique pour faire circuler l’eau sans pompe, mais franchement, ce n’est pas si simple.
      Renseignez-vous bien sur l’élevage de l’écrevisse avant de vous lancer. 🙂

  12. Bonjour Eric,

    J’ai une pièce dans la haut de ma maison, lumineuse avec une fenêtre, peut-on imaginer installer un bac dedans?
    Si non, avez-vous des trucs et astuces pour installer une serre, j ‘ai de l’espace, mais bon…..c’est aussi un investissement.
    Cordialement,
    Sabah

    1. Bonjour Sabah, à l’intérieur, à moins que ce soit vraiment très lumineux, il y a souvent trop peu de lumière du soleil, surtout en hiver. Cela peut se compenser avec des lampes mais ça coûte.
      L’investissement dans une serre est coûteux aussi, mais il y en a des moins chères que d’autres, par exemple les serres tunnels en plastique peuvent offrir de grandes surfaces pour un investissement raisonnable. Attention de ne pas acheter les serres les moins chères non plus, vu la pauvre qualité de certains plastiques, qui se décomposent après 2-3 ans d’utilisation parfois!
      Vous pouvez commencer par un petit système d’abord à la fenêtre cet été, et voir ensuite pour la serre pour votre prochain système, celui qui vous permettra de vraiment produire votre nourriture!

      Bonnes réflexions 🙂

  13. Bonjour, toute nouvelle en aquaponie,j attends avec impatience vos premiers cours mais avt tout je recherche du susbrat ,on peut donc mettre des gravier des tuiles pilees ou de la pouzzolane ,quel est le susbrat qui a votre preference et pour les legumes , il ne doit y avoir aucune terre et les racines doivent tremper ds l eau combien d eau ?
    Merci et a bientot.

    1. Bonjour Frédérique, oui, le substrat ne doit pas de désagréger idéalement. Les racines des plantes doivent être mouillées mais aussi bien aérées, donc il y a plusieurs systèmes différents possibles pour le susbstrat et la façon d’arroser. Les plantes poussent bien dans tous les types de substrats utilisés. 🙂

    1. Bonjour Narindra, je ne sais pas, je n’ai jamais pu cultiver de la vanille avec mon climat, il faut essayer et vous m’en donnerez des nouvelles! 🙂

  14. Bonjour,
    J’ai une petite question. Je viens de commencer mon système et j’en suis au cycle de l’azote. Malheureusement, le basilic à bcp de mal à survivre lol du coup je me demandais si les plantes devaient avoir les racines en permanence dans l’eau ou si au contraire, à chaque fois que le bac se vidange, il faut que les racines soient hors de l’eau? Dans mon cas, les plantes ont les racines dans l’eau en permanence même quand mon bac se vidange, est ce la que j’ai faut?
    Merci 🙂

    1. Bonjour Stéphanie, oui, les racines ne doivent pas tremper dans l’eau en permanence, il faut que l’eau descende jusqu’au fond du bac de culture à chaque drainage.

  15. Bonsoir Eric,
    Avec des amis étudiants nous nous lançons dans l’aquaponie pour exploiter un bout de jardin en région parisienne , ma question s’oriente vers les légumes a mettre pour un système prêt courant août, lesquels sont les plus simple a planter dans un nouveau bac? Faut-il intégrer des compléments ou est ce facultatif (algues fertilisantes, fer chélaté, poudre de roche…)? Si oui, pendant la mise en fonctionnement du cycle ou une fois les nitrates apparue?
    Merci pour le temps que vous me consacrerez

    1. Bonjour Titouan, Oui, si vous démarrez le système en août, la saison estivale sera déjà bien entamée, donc vous pourrez y planter salades, herbes diverses, et/ou des légumes d’automne/hiver comme les épinards, la mâche, famille des choux, etc…
      Oui, que ce soit pour le démarrage ou la suite, il vous faudra au minimum les compléments indispensables comme le fer chélaté, le (bi)carbonate de potassium et le calcium, et les algues fertilisantes pour apporter les micro-nutriments nécessaires pour une bonne croissance des plantes au début lorsqu’il n’y a pas encore beaucoup de nourriture provenant des déjections de poissons.

      1. Bonjour,
        Tout d’abord merci pour vos réponses, nous allons commencer avec une cuve Ibc de 1000L. Elle sera coupé pour donné une teneur du bac de culture de 300 L et donc le reste pour la bac de pisciculture, en ce qui concerne le volume d’eau par rapport au bac de bille d’argile nous avons estimé 400 L d’eau est ce que cela vous semble bon? J’ai lu que l’équilibre entre eau et substrat était essentiel. Le choix du type de poisson est encore en réflexion vu la période tardive de mise en fonctionnement, la cuve étant en exterieur. Nous comptons aussi mettre en place une serre en forme de chapiteaux sur le bac de culture.
        Nous avons pensé a la truite mais nous crénions le gèle.

        1. Bonjour Titouan, Oui, c’est bon pour les proportions, mais je déconseille de commencer avec des truites car c’est le poisson le plus sensible et fragile, pas toujours évident pour les débutants. 🙂

  16. Bonjour
    J’ai mis un système depuis plus d’un an maintenant, avec un bac de 250/300 litres, 10 gros poissons rouges et 10 capes koi (10cm), 3 bacs avec des billes d’argile, une pompe qui tourne bien, des siphons qui font les marées, un distributeur de nourriture. Et rien ne pousse correctement. J’ai essayé tomates poivrons salades persil thym … ça pousse plus vite dans la terre juste à côté sans rien faire. Le persil actuellement en place à bien développé ses racines dans les billes, mais il est devenu très blanc. Climat: Bordeaux, bien exposé. Auriez vous une idée pour moi de ce qui ne va pas?

    1. Bonjour François, avez-vous vérifié le pH? Il faut qu’il soit à 6,8 environ. C’est ce pH qui permet aux plantes d’assimiler leurs nutriments.

    1. Uniquement au démarrage 🙂 sauf si le système est arrêté (ou gelé), il faut recommencer à zéro et relancer le cycle de l’azote…

  17. Bonjour, j ai une piscine de 4000L.
    J’ aimerais savoir le nombre de jeune truites je peux introduire et à quelle période de l année pour les faires grossirs. Je suis en Belgique

    1. Pour votre piscine, si vous avez mis en place un système aquaponique pour purifier l’eau, vous pourrez y insérer 80 truitelles environ. 🙂 à toutes les périodes de l’année, avec une meilleure croissance avec des t° aux alentours des 12-18°c.

  18. bonjour,j ai une installation aquaponique de 3 cuves à cultiver (billes d argile) et un bac de 1000l (30 tillapias qui sont adultes) tout fonctionnait bien mais depuis un certain temps mes légumes montent et ne s ‘étoffent pas ,mes plants de tomates ne produisent aucune tomate .J ai l impression qu’il manque quelque chose pour nourrire les plants .Que se passe t il vraiment
    merci beaucoup pour votre réponse

    1. Bonjour,
      Cela peut provenir de plusieurs causes. Nous expliquons cela en détails dans notre formation en ligne dans nos nombreuses leçons…mais en résumé, il faut d’abord vérifier votre pH, pour qu’il soit plutôt aux alentours de 6,8. C’est peut-être aussi une question de quantité de nourriture, donc vérifiez les taux de nitrates.
      Ensuite, il faut aussi savoir que mettre des tomates dès la première année, c’est un peu risqué également, car cette plante gourmande a besoin de beaucoup de nutriments qui ne sont souvent pas encore présents dans un tout jeune système comme le vôtre. Vous pouvez booster avec des compléments nutritifs naturels à petites doses pour ne pas gêner les poissons.
      J’espère que cela vous aidera un peu, sinon rejoignez-nous dans la formation en ligne et vous aurez vraiment toutes les pistes d’action ainsi que la possibilité de me poser vos questions. Bonne journée.

  19. Bonjour,
    Je viens de m’inscrire à la formation en ligne. Je suis sur Marseille mais habite un appartement sans extérieur, et si quelqu’un habite aussi cette ville et a mis en place un systême aquaponique, je serai très intéressée pour aller le voir et discuter avec lui (elle).
    Merci!

  20. Bonjour Eric, je viens de rejoindre le blog, alors j’ai beaucoup de question.
    Je dispose de très grands terrains en République Centrafricaine où nous avons 2 saisons(6mois de pluies et 6 mois secs).J’aimerai bien me lancer dans l’aquaponie à echelle industrièlle dans un futur proche.Je voudrais cultiver uniquement l’oignon et l’ail asssociés à des carpes, et un poulailler, tout ceci, dans un système intégré.Pensez vous qu’il sera possible de le faire avec un hectare de plantation (Ail et/ou oignon)? Quel sera la dimension idéale du ou des bassins? Combien de carpes…? Merci d’avance.

    1. Bonjour Ali, non hélas, les oignons et l’ail fonctionneront mieux en terre. Des problèmes apparaissent (pourriture, mauvais développement du bulbe, etc) même dans les cultures avec substrats.

    1. Oui c’est tout à fait possible, mais ce n’est pas forcément facile car en plus de produire les légumes-fruits-poissons, il faut savoir les vendre à bon prix rapidement frais, ou alors en les transformant pour la vente (bocaux, conserves, pâtés, etc).

  21. merci Eric pour les bons conseils sur l’aquaponie …j’aimerais bien quelques suggestion de fruit et legumes qui poussent bien en thailande …climat tropicale pour les poissons j’ai acces a beaucoup de choix tilapia barumundi poissont chat et d’autres les fermes aquaponique sont rare au nord de la thailande quelques unes au sud mais bon 🙂

    1. Bonjour Richard,
      Beaucoup de légumes connus apprécient les climats tropicaux mais hélas je ne connais que très peu les plantes tropicales, si d’autres lecteurs peuvent aider pour te répondre. Regardez ce qui pousse dans les potagers sur place et vous saurez ce que vous pouvez essayer (excepté les racines).

  22. bonjour Éric , pour développer les bactéries de transformation du nitrate faut-il commencer par la culture des légumineuses (fabacées) , si non comment les développer , Merci

    1. Non, il n’y a pas besoin de faire cela. Juste ajouter un peu d’ammoniaque tous les jours pour simuler la présence des poissons, pour l’installation du cycle de l’azote.

  23. Bonjour Eric, Je suis étudiante en création industrielle et je débute aujourd’hui mon projet de diplôme (6mois). A priori j’aimerai travailler sur un système de production aquaponique destiné au fleuristes pour proposer une alternative à la production de masse et toxique qui traverse chaque jour le pays en camion réfrigérés. As-tu déja fait pousser des fleurs ? Aurais-tu un conseil ou une mise en garde à me donner?
    Merci pour ton attention et pour toute l’énergie donnée à ce site.
    belle journée et à bientôt j’espère.

    1. Oui, les fleurs poussent aussi bien en aquaponie, il faut essayer, en effet, je n’offre jamais plus de fleurs du commerce, sachant ce qu’il y a dedans et comment elles sont produites! 🙂 Non, pas de mise en garde particulière, cela doit dépendre des fleurs bien sûr, il faut expérimenter. bonne continuation! 🙂

  24. Bonjour à tous.
    Je découvre ce site et je m’embale. J’ai deux demi tonneaux en bois étanchéifiés dans lesquels j’ai quelques poissons rouges. Dans l’un j’ai un grand nénuphar dans l’autre un ajonc et des presles. J’aimerai m’amuser à l’aquaponie et faire pousser du persil frisé que je trouve esthétique dans des billes d’argile.
    2 questions pourtant :
    – est-ce que les plantes dans les tonneaux contrarieraient le système ?
    – est-ce qu’un stérilisateur UV qui me rend l’eau si claire ne détruirait pas les « bonnes » bactéries ?
    Merci d’avance et félicitations pour le site.

    1. Bonjour Charles,
      Non, pas de souci, les plantes aquatiques ne dérangent pas, à condition qu’il n’y en ait pas trop (pour l’oxygène).
      Le stérilisateur UV n’est pas nécessaire.

  25. Bonjour Éric,
    moi j’ai créé un bac de plantation dans un pot de pépinière pour olivier. Il fait un diamètre de 1 m et 60 cm de hauteur. J’ai mis 30 cm de pouzzolane et 30cm de billes d’argiles au-dessus et les marées se font sur les 30 cm de billes d’argile (les 30 cm d’épaisseur de pouzzolane du fond restent tout le temps en eau). Le syphon cloche crée une marée toutes les 10 à 15mn. J’ai planté des salades il y a 2 mois et les résultats sont décevants, celles de mon père plantées à la même période en terre sont déjà mangées, les miennes sont moribondes… Mon bac peut-il être en cause?
    Merci pour ta réponse.

    1. Bonjour Christophe,
      Il faut vérifier le pH de ton eau, ainsi que la quantité de nitrates. Qu’as-tu mis dans ton eau? nombre et taille des poissons?
      Il est aussi préférable d’éviter les zones dans l’eau en permanence, à moins que ce soit très bien oxygéné (mais ce n’est certainement pas cela qui a provoqué l’atrophie de tes salades) 🙂

  26. Bonjour Eric, est il possible de n’utiliser qu’une pompe pour plusieurs bacs de poisson afin d’éviter une trop forte consommation électrique? Merci

    1. Bonjour Thierry
      Oui bien sûr, en amenant l’eau au point le plus haut, pour qu’elle s’écoule dans tout le système jusqu’à un bac réservoir qui récoltera tout au point le plus bas, et d’où la pompe remontera à nouveau l’eau au point le plus haut…on peut mettre les bassins de poissons en parallèle et n’utiliser qu’un seul gros flux d’eau divisé en 3 bassins par exemple, et les 3 sorties se rejoignent pour aller dans un filtre à boues avant de continuer sa descente vers les bacs de culture par exemple…

  27. Bonjour Éric,
    Étant en train de voir pour m’installer sur un atoll en Polynésie, je me demandais si tu avait eu des retours de oersonne s’étant lancée dans l’aquaponie dans ce genre de régions?

    En effet, la terre étant rare, les légumes chers, la solution me paraît vraiment intéressante (surtout pour les salades!!!). Pas besoin de serres, il fait chaud toute l’année, mais peut-être trop chaud même…? Le seul autre problème que je vois sera de trouver les poissons.. mais je suis sûr que je dois au moins pouvoir trouver des carpes! Même si les perches seraient plus intéressantes gustativement…

    Merci pour ton retour

    1. Bonjour Gael,

      Si, j’ai déjà eu quelques contacts dans ces régions du monde.
      Non pas trop chaud, il faut trouver les poissons et les plantes à cultiver qui conviendront à l’installation. Il faut certainement ombrager les cultures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *