Archives du mot-clé autoproduction avec l’aquaponie

L’aquaponie, une réelle solution d’avenir

L’aquaponie, c’est une réelle solution d’avenir, et même un remède contre la crise!

C’est ce que dit Agnès Joly, ingénieur agro-alimentaire, dans cette vidéo.

Nous avons en effet pris un peu de retard dans l’aquaponie ici en Europe et en francophonie en général, mais c’est pour cela que nous sommes là, moi ici en train de vous préparer les meilleurs outils pour apprendre et expérimenter l’aquaponie, et vous qui me lisez et qui vous intéressez au sujet de plus près…

Faire de l’aquaponie prend tout son sens rien que pour nous assurer notre sécurité alimentaire… et pouvoir produire des produits sains, locaux et frais!

Production locale avec l'aquaponieActuellement, comme le souligne cette personne interviewée, si, pour une raison ou une autre, un arrêt  de l’approvisionnement des villes en nourriture était bloqué, nous avons entre 3 et 4 jours, et puis il n’y aura plus rien!

C’est aussi une des raisons qui me fait penser qu’il est temps que nous pensions tous à auto-produire un maximum de notre nourriture localement, lorsque c’est possible.

Tout est importé actuellement, environ 7 poissons sur 10! Et la majorité de nos fruits et légumes également!

Si nous n’opérons pas certains changements radicaux dans notre façon de combler nos besoins alimentaires, manger risque de devenir toujours plus cher, et manger sain pourrait même devenir hors de prix pour la plupart!

Que voulons-nous? Je vous le demande…

Si vous n’avez pas de terres pour cultiver, mais quand même un peu d’espace, il y a des solutions…

L’aquaponie permet de produire plus, plus facilement et sur des surfaces non cultivables…
Cependant, dans les contrées froides, une serre sera souvent indispensable pour une meilleure production, des préparations, réflexions et une certaine mise en place seront donc nécessaires…

Etes-vous prêt(e) pour opérer ce changement près de chez vous? Dites-le dans les commentaires!

Envie de découvrir l’aquaponie? Abonnez-vous à notre newsletter gratuite ici.

Cultiver votre propre nourriture vous fera économiser de l’argent mais pas que ça!

Combien pourriez-vous économiser avec votre système d’aquaponie?

Pas facile de répondre, pourtant nous aimerions tellement pouvoir répondre plus précisément à cette question…

Nous pouvons tenter une évaluation ici, même si jusqu’à présent, encore aucune étude quantifiée précise n’a été réalisée en francophonie, à notre connaissance.Avantage financier avec l'aquaponie

Nous pourrions formuler cette question différemment en nous demandant combien ou quelle quantité de nourriture un système aquaponique pourrait nous fournir?

Cela dépend bien entendu de nombreux facteurs différents comme le climat, la variété des plantes cultivées, la qualité de la génétique de ces plantes, mais aussi du temps que vous y passerez, car un jardin aquaponique sera toujours plus productif s’il est bien entretenu.

Il y a ce dicton qui dit que « le meilleur engrais, c’est l’ombre du jardinier » et c’est toujours vrai en aquaponie aussi!

La qualité et la diversité de la nourriture des poissons peut aussi être prise en compte, la Laituestaille de l’installation bien sûr aussi, la quantité et la qualité de la lumière directe sur les plantes également.

Mais à la grosse louche, si on devait faire une estimation approximative de combien un système aquaponique pourrait vous apporter, voici ce que nous dirions…

Un système aquaponique, bien entretenu et dans de bonnes conditions, produira entre 500 g et 1 kg de légumes chaque semaine par mètre carré de surface de culture, sans vouloir trop évaluer vers le haut.

En suivant nos conseils, vous pourriez mettre en place un système productif avec un minimum de 1000L d’eau, avec au moins 8m2 de surface de cultures, qui pourraient alors produire entre 4 et 8 kg de légumes chaque semaine.

Il faut cependant avoir la place pour installer ce genre de système. Idéalement dans une serre ou un lieu abrité, mais avec beaucoup de lumière…

Pas toujours faisable partout! J’en conviens.

Diminuez alors la quantité d’eau dans le système, vous élèverez moins de poissons mais Concombre en formationvous n’aurez donc pas besoin d’avoir autant de surfaces cultivables, mais tout de même assez pour produire quelques légumes, salades et vos herbes aromatiques.

Disons 500L pour les poissons, peut-être un peu plus si vous utilisez la configuration NCUP avec un réservoir, et avec seulement 4 m2 de lits de cultures, ce sera largement suffisant pour produire 20 à 25 poissons chaque année, et de 2 à 4 kg de légumes chaque semaine.

Pour que vous arriviez à produire beaucoup de légumes, et en même temps faire grandir vos poissons tout en les gardant en bonne santé, vous devez bien dimensionner votre installation.

Donc, déjà avec un « petit » système de 500L et 4 m2, si vous comptez avec le prix des économies avec l'aquaponielégumes du marché en moyenne à 3E du kilo, cela vous fera déjà économiser de 10 à 25E en légumes que vous ne devrez pas acheter, chaque semaine!
Entre 40 et 100E chaque mois!

Avec un système de 1000L, ce sera au moins le double!

Et c’est encore plus intéressant si votre système est installé dans une serre isolée bioclimatique, il produira toute l’année!

Les bienfaits de l’autoproduction

Nous venons de calculer la valeur de l’économie que vous feriez en argent, mais vous économiserez certainement aussi sur d’autres niveaux…

Il y a déjà le goût qui est bien meilleur lorsque vous produirez vous-même, même en aquaponie!

Le goût des légumes aquaponiques n’a rien de comparable avec la non-saveur des aliments produits en hydroponie, certainement parce que la plupart des nutriments sont d’origines organiques avec l’aquaponie.

Et si vous arrivez à produire une quantité suffisante pour vous nourrir, vous économiserez aussi du temps que vous ne devrez pas passer à aller acheter ces provisions…

Mais vous économiserez également peut-être aussi au niveau de votre « capital santé«  en ingérant beaucoup moins de pesticides…

Et progressivement, vous participerez toujours un peu moins au financement de toutes ces Plus d'autonomie et de partages grâce à l'autoproductionpollutions diverses générées par les productions industrielles et leur commercialisation en masse.

Et je pense que…
Plus il y aura d’individus parmi nous qui deviendront autonomes et responsables de leur vie, capables de combler leurs besoins eux-mêmes, plus vite nous pourrons créer ensemble un monde plus juste et plus abondant, où le partage pourrait devenir la norme, et où l’argent pourrait ne plus être si important.

Donnez-moi votre avis dans les commentaires!

 

L’aquaponie, un « jouet » utile pour se reconnecter à la nature!

Depuis maintenant plusieurs générations, nous avons pris l’habitude d’aller chercher notre nourriture au magasin.Le supermarché, notre survie!

Avant, c’était l’épicerie du coin, puis maintenant, les supermarchés sont généralisés, mondialement…

Depuis plusieurs dizaines d’années, toute notre alimentation a été adaptée pour qu’elle puisse générer toujours plus de profits aux entreprises avec le moins de travail possible. C’est la loi du « marché »! me direz-vous…

Nous avons donc perdu énormément…

Que ce soit en qualité, mais aussi en variété… ne fut-ce que la variété de fruits et de légumes actuellement disponibles… beaucoup ne correspondaient pas aux critères de la commercialisation!Fruits standardisés

Nous sommes donc passés de 3600 fruits anciennement cultivés en Europe à seulement 40, si mes souvenirs sont bons, cette info me vient d’une conférence du micro-biologiste Claude Bourguignon!

Les légumes et fruits vendus dans le commerce font la plupart du temps des milliers de kilomètres avant d’arriver dans votre panier!

Et finalement, de génération en génération, nous nous sommes coupés toujours un peu plus de notre inter-relation avec la nature et les végétaux.

Les plantes ont pourtant toujours été notre source principale pour combler nos besoins matériels, que ce soit pour nous nourrir, nous soigner, nous habiller, ou construire notre habitat.

Mais depuis l’arrivée de la sacro-sainte chimie pétrolifère, soudain, les hommes auraient perdu toute capacité à s’en sortir seuls avec la nature! C’est fou, non?Un crash est possible!

Imaginez qu’il y ait une subite pénurie de pétrole, même provisoire. Ou une coupure d’électricité générale…

Nous avons 3 jours pour trouver une solution, sinon nous n’aurons plus rien à manger…les magasins seront vides!

Il est peut-être temps de commencer à cultiver autour de chez nous!

Si nous comparons avec l’époque de nos grands-parents et arrière grands parents, nous n’avons pas vraiment évolué à ce niveau-là, plutôt le contraire. Nous n’avons plus aucune capacité d’autonomie.

Plus aucune résilience. Mais il n’est pas trop tard…

En plus d’être devenus, pour la plupart d’entre nous, incapables de nous en sortir seul sans un supermarché à proximité, nous avons peut-être aussi fini par perdre l’essentiel, enfermés dans nos murs de bétons…

Nous avons perdu notre lien avec la nature.Connexion infinie avec la nature

Mais nous pouvons le re-créer et surtout finir par transmettre aux générations futures ce respect fondamental et cette connexion intrinsèque que nous avons tous avec la nature, qu’on le croit ou non.

Jardiner et s’occuper de plantes, prendre soin d’animaux, tout cela contribue à prendre contact avec la  nature, pour toucher la vraie vie, sans les pensées et les mots.

Et cela a été maintenant maintes fois prouvé « scientifiquement » que ce contact avec la nature est bénéfique et aide même les gens à retrouver la santé et la bonne humeur!

L’aquaponie est vraiment un excellent moyen pour reprendre contact avec la nature tout Personnes reliées au végétalen s’amusant, que ce soit pour des très jeunes ou des très vieux, ou même des personnes à mobilité réduite, entretenir un jardin aquaponique peut vite devenir une activité extrêmement agréable et même ressourçante pour les personnes qui s’en occupent la plupart du temps.

Après avoir passé quelques minutes dans une serre remplie de plantes en pleine croissance, avec ce petit bruit de fontaine, c’est toute une ambiance relaxante et apaisante, pour se détendre et en même temps, produire une nourriture excellente qui permettra de reste en très bonne santé sur le long terme!

Et au point de vue de votre capacité à vous nourrir en cas de pénuries d’énergies ou Economies possibles avec l'aquaponied’approvisionnement, si votre système aquaponique est autonome au niveau de son petit besoin en électricité, alors, vous n’aurez vraiment plus rien à craindre.

L’aquaponie offre donc de très nombreux avantages directs et indirects, c’est une source de bien-être pour certains, une activité ludique unique, mais aussi un moyen de faire de grosses économies et d’être plus résilient…

Mais alors combien de légumes pourriez-vous envisager de récolter avec un système aquaponique bien mené?

C’est ce dont nous parlerons dans le prochain article très prochainement.

 

Mise à jour d’un système aquaponique simple après 10 mois

Je refais encore un petit tour du système aquaponique expérimental dans ma serre (non-isolée), celui que je filme depuis ses débuts l’année dernière.

Depuis que le soleil est revenu, cela pousse vite dans la serre, mais encore plus vite avec l’aquaponie!

 

Je n’ai pas pensé à filmer les truites mais elles vont toujours bien, je vous rassure. 🙂 Elles sont toujours peu nombreuses, parce que j’attends un peu qu’un autre système à l’extérieur soit cyclé pour pouvoir les y transférer.

Quand cela sera fait, on m’a proposé d’aller chercher des poissons dans un mini-étang de jardin qui grouille d’alevins, koïs, poissons rouges, carassins, etc… J’irai donc en chercher un seau bientôt pour mettre dans la serre pour l’été.

Les végétaux aquaponiques

Je me suis concentré sur les plantes dans cette vidéo…
C’est vrai que la pousse des salades est impressionnante.

Et leur goût impeccable!
Oui, oui, je le répète, les légumes aquaponiques sont « normaux », ils ne goûtent pas les excréments de poissons et ils nous offrent bien leur goût original.

Depuis que ce système aquaponique est lancé, j’ai déjà récolté:

  • Des salades au bon goût de salade.
  • Des haricots nains bien grands et croquants
  • De la ciboulette bien piquante
  • Du basilic délicieusement parfumé
  • Du céléri rave avec un goût typique de…céléri rave! 🙂
  • Des poireaux tout à fait délicieux
  • un peu de salade de blé (pas très bien réussi, à ré-essayer)

Mais il y a eu des ratés aussi… 🙂

J’ai aussi essayé des choux raves et les rutabagas (racines) mais cela n’a pas bien fonctionné… Normalement, l’aquaponie n’est pas prévue pour les racines, mais mes céléris raves n’étaient pas laids, et j’ai vu aussi de beaux résultats avec…des carottes…à tester…

J’ai raté les épinards, mais c’est certainement parce que j’ai remué les billes quand les germes étaient encore fragiles…

Et le plant de tomate que j’avais planté dans le bac de culture en juillet l’année dernière n’a jamais eu le temps de faire mûrir ses tomates avant la saison froide, mais c’était certainement déjà un peu tard, et puis c’est normal, un système aquaponique ne pouvant pas vraiment contenir une assez grande variétés de nutriments pour « créer » des fruits la toute première année.

Fraise d'aquaponie en train de mûrir

Et les premières fraises arrivent!

La plus grosse est déjà en train de mûrir (voir photo ci-contre).

J’en ai d’ailleurs mis beaucoup cette fois-ci, nous adorons tous les fraises ici, surtout celles produites à la maison, avec leur goût unique, quasiment introuvable dans le commerce!

Aquaponie= source d’engrais biologique idéal

Comme j’en parle dans la vidéo, l’eau fertilisée du système aquaponique me sert aussi à arroser toute la serre, et cela fonctionne vraiment très bien.

C’est un complément non négligeable pour jardiner, ultra pratique pour les petits jardins de ville où on ne trouve pas toujours facilement des engrais naturels ou des matières pour nourrir le peu de terre qu’on a, ou pour des mini-jardins en pots, jardinières et bacs de culture en terre!

Certains parlent alors de microponie lorsqu’on commence à intégrer complètement l’aquaponie dans notre mode de production de nourriture saine, avec les lombrics, les poissons, et le jardin.

Cet exemple est donc un système aquaponique simple, la configuration la plus basique.

D’autres configurations plus évoluées (comme expliqué dans cet article à propos des différents systèmes de drainage) sont détaillées lors des leçons données gratuitement au fil des semaines via notre newsletter.

Des questions? Un commentaire? N’hésitez pas!

Un exemple concret d’aquaponie

DSC01172
Exemple concrèt de réalisation d’un système aquaponique.

Voici la première vidéo que j’ai pu réaliser de mon propre système déjà installé et fonctionnel. Il s’agit d’un prototype, qui a été conçu avec les moyens du bord à cette époque.

Un exemple concret d’aquaponie, comme vous pourriez déjà en commencer chez un chez vous, presque similaire. Vous pouvez même faire mieux, car vous allez profiter de nos expériences, essais et erreurs et grâce à cela, gagner beaucoup de temps et d’efficacité.

Avec l’aide que vous pourrez trouver ici sur Aquaponie-Pratique.com, vous aurez directement une longueur d’avance pour mettre en place votre premier système vraiment productif.

Si vous n’êtes pas encore abonné à notre newsletter, utilisez vite le formulaire d’adhésion sur cette page, vous serez régulièrement tenu au courant de nos nouveaux articles et vidéos.

Les bassins pour l’aquaponie

Dans la vidéo, vous pouvez voir que j’ai utilisé une de ces grandes cuves de 1m³ en polyéthylène (PE) que j’ai coupée en 2 morceaux. Il y a bien entendu d’autres configurations possibles.

Dans ma serre, l’espace est restreint, mais vous pouvez prévoir jusqu’à 3 ou 4 bacs de culture de plantes de 1m² (200-250L) pour chaque bassin de poisson de 1000L.

Au niveau esthétique par exemple aussi, il est possible de faire mieux…

Vous pouvez soit trouver des bassins en polyester armé fibre de verre (assez onéreux), ou des bassins en polyéthylène (PE) avec un look (forme, couleur, …) qui vous plaît (difficile à trouver), ou alors simplement des cuves IBC de 1000L neuves ou d’occasion, mais que vous pouvez alors décorer avec un style de natte de bambous/roseaux pour faire joli, ou encore une petite structure en bois.

La nourriture des poissons en aquaponie

Dans cette vidéo, vous me voyez aussi chasser les insectes et les vers 

Je vous rassure, ce n’est pas obligatoire. Il existe des granulés de qualité que vous pouvez simplement donner aux poissons tous les jours, il est même possible d’automatiser cela.

Et si vous êtes vraiment motivé(e), vous pourrez tout de même leur donner des vers de votre lombricompost, la nourriture vivante est bien entendu l’idéal pour nos poissons, c’est ce qu’ils préfèrent.

Mais vous pouvez aussi choisir des poissons herbivores (tanches, carpes …) qui seront beaucoup plus faciles à nourrir avec ce qui pousse dans votre jardin.

Les poissons en aquaponie

En aquaponie, nous ne pouvons élever que des poissons d’eau douce.

Quand on débute, on peut faire des erreurs. C’est pour cela que je conseille souvent de plutôt commencer par des poissons plus tolérants comme des carpes, ou des poissons rouges par exemple, ou simplement des petits carassins trouvés dans un étang, pourquoi pas.

Ensuite, une fois que vous serez bien rôdé, vous prendrez peut-être des poissons meilleurs à manger, comme dans la vidéo avec des truites.

Il est également possible d’élever des écrevisses. J’en ai une avec les truites. 🙂 Elle se cache en permanence mais la cohabitation est donc possible.

Pour les végétariens, soit vous gardez de magnifiques poissons rouges qui grandiront heureux, soit vous faites de l’élevage de carpes pour échanger avec des passionnés de poissons d’étangs.

Les 10 plus grands avantages de l’aquaponie

Dans cet article, nous allons découvrir ensemble les nombreux avantages de l’aquaponie, mais nous nous arrêterons aux 10 principaux ici.

L’aquaponie, vous le savez peut-être déjà, c’est une technique idéale pour pouvoir produire des produits végétaux de qualité biologique chez soi, avec du poisson sain (de + en + rare) en bonus! (Pour plus d’explications détaillées sur le fonctionnement de l’aquaponie, cliquez ici)

Symbiose et aquaponie
Symbiose réciproque…

L’aquaponie est une parfaite association entre des végétaux, des bactéries, et des poissons.

En gros, les poissons sont nourris, l’eau de leur bassin est alors envoyée dans du substrat, dans lequel des bactéries filtrent l’eau, elles rendent assimilables les nutriments indispensables pour la croissance des plantes, les plantes filtrent l’eau à leur tour, et l’eau retourne alors nettoyée dans le bassin des poissons.

Cette méthode hors sol peut surprendre au début, mais elle offre de sérieux et nombreux avantages!

Comme nous l’avons vu dans notre article à propos de la viabilité économique d’un système aquaponique commercial, dans un premier temps, les installations aquaponiques les plus sûres d’être rentables, ce sont celles qui sont installées dans les foyers familiaux pour l’autoproduction de nourriture locale.

C’est pour cette raison qu’il est intéressant d’envisager ici un peu plus les arguments les plus convaincants qui pourraient vous motiver à vous y mettre vous aussi, et comme nous, commencer à propager et à multiplier les initiatives de productions locales, même en milieu urbain.

Parfois, il suffit d’avoir toutes les infos en main pour pouvoir prendre consciemment de bonnes décisions: quand on sait pourquoi on le fait, et qu’en plus, on est enthousiaste, tout se met alors en place pour que cela devienne possible!

La planète a besoin de nous! Nous pouvons agir localement pour un désordre global.

Produisons toujours plus de nourriture locale avec, entre autres, l’aquaponie, et nous diminuerons immédiatement et drastiquement notre impact sur l’environnement!

Les 10 avantages de l’aquaponie:

  1. Un système aquaponique est facile à monter et vous pourrez le démonter facilement (en cas de déménagement par exemple)
  2. Une installation aquaponique permet de produire plus de nourriture au mètre carré qu’un jardin en pleine terre, il est donc possible de produire votre nourriture, même dans de petits espaces!
  3. Cultiver avec l’aquaponie est un moyen idéal pour produire sa nourriture avec beaucoup moins d’efforts et moins de temps qu’avec un jardin en terre.
  4. Vous n’aurez plus mal au dos, et vous ne serez plus couvert(e) de terre et de boues après votre passage dans les cultures!
  5. Plus besoin de désherber, ni de bêcher!
  6. Pour les pays où l’eau potable devient rare, l’aquaponie permet de produire avec une économie d’eau énorme en comparaison avec un jardin cultivé en pleine terre (de 80 à 90% d’économies en eau)!
  7. Une fois qu’on a compris les bases avec son premier système, on comprend vite qu’une installation aquaponique est simple d’entretien, abordable pour tous (même les enfants peuvent s’en occuper!), et est une solution « pratico-pratique » pour arriver à produire encore plus de nourriture locale chez soi et avec peu d’efforts.
  8. L’aquaponie permettra à de nombreuses personnes de se re-connecter à la nature mais aussi de revenir à l’essentiel.
  9. Elever et manger son propre poisson, dans une eau pure, avec une nourriture de qualité, c’est une satisfaction inégalable à notre époque.
  10. Produire des légumes ET du poisson avec moins d’espace qu’un jardin traditionnel: c’est l’atout qu’il nous manquait pour arrêter de participer à une industrie de la viande nauséabonde, et une industrie du poisson inhumaine et destructrice.
  11. La nourriture issue d’un système aquaponique a bon goût, élément important pour le palais. 🙂

Les avantages de l'aquaponieCette liste n’est bien entendu pas exhaustive, car il y a énormément de petits avantages secondaires qui peuvent être générés par une production naturelle abondante et locale, comme la diminution des transports et de notre consommation en produits pétroliers en général, moins de temps à faire les courses, une meilleure qualité de vie…

Conclusion:

La liste des avantages de l’aquaponie est longue, en plus d’être une activité amusante et enrichissante pour tous.

C’est certainement pourquoi cette nouvelle technique provoque un tel engouement actuellement. Il y a de plus en plus d’effervescence dans le domaine, et des projets démarrent un peu partout!

C’est d’ailleurs aussi pour cela que nous, les membres de l’équipe d’Aquaponie-Pratique.com, avons décidé de partager nos connaissances et expériences pour familiariser encore un plus grand nombre de personnes avec l’aquaponie.

N’hésitez pas à réagir via les commentaires!