Archives du mot-clé êtres vivants

Petit élevage d’écrevisses en aquaponie

Petit élevage d’écrevisses en aquaponie chez Pierres-Yves R., un de nos membres de la formation d’Aquaponie-Pratique.com, que je remercie pour m’autoriser à utiliser ces images filmées lors de ma visite.

 

Il s’agit d’un élevage aquaponique d’écrevisses à pattes rouges, une espèce de nos régions en voie de disparition à cause d’un parasite véhiculé par l’écrevisse américaine qui prend le dessus dans nos cours d’eau et étangs.

Celles-proviennent d’un éleveur de la région de Liège.Une écrevisse

Ces écrevisses sont déjà adultes et normalement prêtes à se reproduire… A ce moment, l’élevage véritable pourra commencer pour Pierre-Yves!

Pierre-Yves a également fabriqué des petits abris pour que les écrevisses puissent se réfugier, sinon elles ne se laissent pas tranquilles les unes les autres…

Les écrevisses ont au moins 2 avantages par rapport aux poissons pour un élevage aquaponique:

  1. Les écrevisses sont plutôt résistantes et peuvent parfois supporter des conditions un peu moins favorables que des poissons, quoique, elles restent fragiles, cela reste des êtres vivants provenant d’un milieu naturel que nous tenterons de re-créer…
  2. C’est facile de nourrir les écrevisses avec nos restes de cuisine, déchets de fruits, légumes, petits bouts de viande, etc.

Commencer l’aquaponie avec des écrevisses peut finalement être une excellente idée pour faire vos premières expériences. Il faudra de toute façon respecter les mêmes règles que pour un élevage de poissons.

Pour savoir quels plastiques utiliser pour monter un tel système, cliquez ici.

Pour savoir quels tuyaux et raccords vous pouvez utiliser, cliquez ici.

Je vous mets ici une vidéo d’un élevage d’écrevisses en étangs aussi…

Ci-dessous une autre courte vidéo avec des images intéressantes d’écrevisses d’élevage:

Et encore une dernière plus longue mais avec tous les détails, avec des explications et des images à propos d’un élevage commercial d’écrevisses à plus grande échelle, très instructif!

Dans cette dernière vidéo, vous saurez tout pour l’élevage, comment distinguer le mâle de la femelle, comment les nourrir, comment elles muent, comment les aider à se reproduire, etc!
Envoyez-nous votre commentaire sur ce petit élevage d’écrevisses en aquaponie ci-dessous!

Introduction à l’Aquaculture 3: Les Poissons

Cette vidéo est la suite de mon introduction à l’aquaculture avec la permaculture.

Tableau-poissons-aquacultureVous pouvez retrouver la première partie d’introduction ici, et la deuxième à propos de la faune et la flore ici.

Vous pouvez cliquer sur l’image ci-contre pour l’agrandir.

 

 

 

Les poissons en aquaculture

Les poissons d’eau douce sont les plus couramment utilisés dans dans ces systèmes naturels.

En comparaison avec l’aquaponie, un plan d’aquaculture naturelle pourra héberger de plus gros poissons mais en moins grand nombre, et aussi plusieurs espèces pourront cohabiter.

Un étang naturel tel que j’en parle ici sera bien entendu beaucoup moins artificiel qu’un système aquaponique, et l’équilibre à atteindre le plus naturellement possible sera forcément encore plus fin et complexe.

L’aquaponie, plus artificielle, certes, sera toujours beaucoup plus simple d’entretien qu’un étang « naturel » où l’équilibre est et devra être maintenu pour et par les différentes plantes et multiples animaux, êtres vivants et micro-organismes qui y vivent.

Mise en garde pour vos projets d’aquaculture

Comme je le souligne dans la vidéo, un projet d’aquaculture devra être bien réfléchi, cela ne s’improvise pas.

L’aquaculture ne s’improvise pas.

L’idéal est aussi alors d’intégrer ce projet dans un « design » de permaculture, pour bien étudier le projet avant de vous lancer dans de grands travaux longs et coûteux.

Un « design » permaculturel, c’est comme un « dessin », ou un « dessein », sur le plan du lieu.

Un « design » de permaculture, c’est une étape indispensable pour préparer au mieux un projet de vie, pour que tous les habitants de ce lieu puissent vivre en harmonie ensemble avec la nature, tout en comblant leurs besoins avec les ressources et les productions du lieu.

Pas de déchets. Peu ou pas d’intrants. Une optimisation énergétique maximale, c’est possible mais ça se prépare!

Le « design« , c’est tout simplement le plan d’action pour la conception d’une abondance naturelle qui peut être mise en place dans tous les climats.

Un design judicieusement préparé va permettre d’augmenter le nombre de connexions et d’interactions entre tous les éléments du lieu pour un maximum d’efficacité et de fertilité.

Si vous ne connaissez pas encore cette technique du « design« , qui est le coeur d’action de la permaculture, il est temps de vous y intéresser. C’est le chemin le plus court pour atteindre vos buts.

Si vous voulez que votre design soit parfaitement adapté, l’idéal sera un design réfléchi et étudié avec ceux qui vont y vivre.

Donc l’idéal est donc de déjà commencer à vous former en suivant une formation de design global en permaculture…puis vous pourrez correctement réfléchir à votre projet avec ces nouvelles connaissances, mais vous devrez aussi demander conseil à d’autres plus expérimentés avant de passer à l’action.

Ceci étant dit, je dois encore ajouter une dernière info importante.

J’ai créé cette série à propos de l’aquaculture pour vous donner une vision plus large des potentialités avec l’eau, l’élevage de poissons et les productions végétales adaptées.

Je vous transmets ici une information à propos d’aquaculture plus vaste qui m’a été transmise mais que je n’ai pas encore pu expérimenter moi-même, mais c’est un sujet tellement passionnant que je suis certain que ce sujet plaira à de nombreuses personnes. Et plus nombreux nous serons à y réfléchir et à expérimenter, mieux ce sera. 😉

Si vous êtes intéressé(e), vous devrez encore creuser un peu plus tout cela par vous-même mais restons en contact via la newsletter car j’aimerais bien encore continuer de partager d’autres informations complémentaires plus tard…

Mais que ce soit pour l’emplacement de l’étang, sa construction (terrassements, digues, etc), et pour créer et maintenir un équilibre naturel, il y a encore beaucoup à apprendre et de nombreux sujets à réfléchir avant de se lancer!

Moi-même, j’ai un projet d’étang, mais il est préférable d’être patient pour ne pas faire de grosses erreurs difficiles ou coûteuses à corriger! Je prépare donc cela longuement à l’avance…

Déposez vos commentaires ou questions ci-dessous svp!

 

Introduction Aquaculture 2: la Faune et la Flore

Voici la suite de cette série à propos d’aquaculture!

Faune et flore en aquaculture
Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand…

La faune et la flore que vous pourrez trouver ou intégrer dans votre aquaculture naturelle …

Cette liste de plantes et d’êtres vivants d’un écosystème naturel en aquaculture n’est bien entendu pas exhaustive, je ne vous cite ici que mes maigres connaissances dans ce domaine très vaste et nouveau aussi pour moi.

J’ai d’ailleurs oublié de citer les crevettes qu’il est parfois possible d’élever dans un étang, mais je n’en sais pas encore beaucoup plus sur les crevettes…

J’espère que ces vidéos vous plaisent tout de même, c’est vrai que je me suis lancé dans l’explication de l’aquaculture, qui est un sujet que je ne maîtrise pas, mais je trouvais que cela valait vraiment la peine de vous signaler ces infos en passant…

N’hésitez pas à me corriger ou à commenter si nécessaire!

Vous pouvez retrouver la première vidéo de cette série à propos d’aquaculture ici.