Archives du mot-clé Système NCUP

Deuxième exemple concret d’une installation aquaponique

Installation d’un système aquaponique extérieur.
Afin de mettre en place rapidement mon premier système, et ne pas devoir attendre une serre ou autre bâtiment, j’ai opté pour cette configuration extérieure de 2,4m² de surface cultivable pour un bassin de max. 800l partiellement enfoui.

Bacs

DSC02129Classiquement deux cuves IBC de 1000l, soit des conteneurs en polyéthylène sur palette avec structure en acier galvanisé.

La partie inférieure des bacs et de leur structure a été coupée à +/- 25cm de haut pour accueillir la culture. Après coup, je me rends compte qu’idéalement +/-35cm de haut auraient été mieux.

Le robinet intégré est utilisé comme évacuation de l’eau. Le reste d’un des deux bacs retourné et le reste d’une structure en acier fait le bassin des poissons.

L’autre bac sert de réserve d’eau en attendant mais devrait être intégré également.

Structure

DSC02106Sur ce terrain en pente, une partie du bac à été enfoui, la partie extérieure est isolée et finie avec un bardage en planche de palette.

Une structure en bois est construite au-dessus pour les bacs de culture. Des parties de palette font également la finition.

Les bacs doivent être abrités de la lumière pour éviter la formation d’algues et idéalement isolés.

DSC02129

DSC02129

Substrat

Des billes d’argile expansé « 8/16 » (type argex), un peu moins de 200l par bac.

La couche s’arrête à 2 ou 3cm en dessous du dessus du bac qu’elles ne sortent pas pendant la manipulation des billes ou des plantes.

Ces billes poreuses constituent un excellent bio filtre. Elles procurent une eau limpide et un milieu adéquat pour les bactéries indispensables! Les plantes s’y sentent bien et leurs racines y prolifèrent!

Pompe

Une pompe économique, consommation 30w, débit +/-4500l/h, hauteur de refoulement de maximum 2,4m.

Une partie du flux est en retour direct dans le bassin pour oxygéner l’eau et limiter une partie du débit pour qu’il soit ajusté au fonctionnement des siphons des bacs de culture.

Un filtre est placé à la sortie de l’alimentation en eau des bacs de culture pour récupérer les résidus solides provenant du bac.

Ici la pompe que j’utilise, c’est le même modèle que nous utilisons sur un système NCUP2 c’est à dire avec un système avec un Niveau d’eau Constant pour les poissons, Une seule Pompe, un réservoir et entre 2 et 4 bacs de culture ou des tours verticales.

Siphon

Des siphons en U renversés, fixés sur les robinets des bacs, avec un retour direct dans le bac des poissons. Un filtre est placé afin de récupérer les résidus solides des bacs de culture. Ce système est très simple et rapide à mettre en place. S’il s’avère efficace durablement, on réalisera une fiche didactique à ce sujet.

Plantes

DSC03197
Des fraisiers, diverses salades, aromates tel que sarriette, sauge, aneth. Egalement des essais de bouture de houblon, feuillus ou de fruitiers. Des semis de radis, choux, salades, ciboulette, basilique, cresson, maïs, haricot, cresson, …

Cycle de l’azote

Le système à été mis en route avec le substrat et les plantes début avril 2014. De l’ammoniaque avait été introduite dans l’eau du bac un mois plus tôt durant la construction de la structure.

J’ai utilisé un kit de test avec des gouttes, c’est fiable et ça mesure précisément les paramètres importants à surveiller: pH, ammoniaque, nitrites et nitrates.

La première semaine, le Ph de départ est de 8.1,
l’ammoniaque à +8.0ppm, les Nitrites à 0.25ppm, les Nitrates à 0ppm.
L’ammoniaque est fort présente, les nitrites apparaissent.

La deuxième semaine, le Ph est à 8.2,
l’ammoniaque à 8.0ppm, les Nitrites à 2.00ppm, les Nitrates à 0ppm
Les nitrites se développent.

WP_20140419_003La troisième semaine, le Ph est à 8.1,
l’ammoniaque à 8.0ppm, les Nitrites à 5.00ppm, les Nitrates à 10ppm
Les nitrites sont là, les nitrates apparaissent.

 

WP_20140427_001La quatrième semaine, le Ph est à 8.0,
l’ammoniaque à 4.0ppm, les Nitrites à 5.0ppm, les Nitrates à 80ppm
L’ammoniaque est transformé, les nitrates se développent.

 

La cinquième semaine, le Ph est à 6.1,
l’ammoniaque à 2.0ppm, les Nitrites à 0.25ppm, les Nitrates à 160ppm
L’ammoniaque diminue, les nitrites diminues également par la transformation en nitrates qui augmentent, le cycles est installé.

Par la suite j’ai également analysé la dureté de l’eau avec un test KH. C’est un paramètre important, entre autre pour éviter des fluctuations de pH.

Poissons

omble saumon de fontaine truite mouchetéeDes Ombles de Fontaine, également appelées Saumon de Fontaine ou Truite Mouchetée ont pris place dans l’installation. C’est un poissons bien adapté à nos conditions climatiques et  que l’on trouve facilement dans les élevages de la région. Son intérêt gustatif est légèrement supérieur à celui des truites. C’est un poisson carnassier. Je les nourris de temps en temps avec des vers de terre, des sauterelles, des petites limasses, etc. Mais la plupart du temps, je leur donne matin et soir des granulés de nourriture bio pour poissons. C’est facile à tout point de vue et je contrôle facilement les quantités: certains jours ils ont un peu moins d’appétit. Pour assurer l’oxygénation, je leur ai placé une petite pompe de 200L d’air par heure.

Vidéo de l’installation aquaponique

Vidéo de mon système commentée par Eric:

Veuillez patienter quelques secondes
(selon la vitesse de votre connexion internet)
pour le déclenchement de la vidéo.

Les Différents Systèmes de Drainage des Bacs de Culture Avec Substrat

Pour les systèmes avec substrat, 3 différents systèmes de drainage des bacs de culture sont possibles…

Système simple Remplissage et Drainage/ Flux et Reflux

Système aquaponique avec système de drainage flux et reflux
C’est peut-être bien le meilleur système

L’avantage de ce système est que l’eau est automatiquement drainée complètement dans le bac de culture, ce qui offre une oxygénation maximale aux bactéries présentes dans le substrat et aux racines des plantes.

Système à débit continu:

C’est le même principe que la configuration précédente (Remplissage-Drainage), mais sans programmateur horaire et sans siphon-cloche!

Système aquaponique avec drainage simple

Le niveau de l’eau maximum est défini un peu plus bas dans le bac de culture qu’avec un système flux/reflux, et cela pour permettre au racines d’avoir de l’oxygène.

Dans ce cas d’un système sans siphon, le niveau de l’eau ne bouge pas, la pompe fonctionne en continu, et l’eau s’écoulera en permanence dans un tuyau placé à la hauteur définie sur le trou d’évacuation…

Ce système peut fonctionner mais risque de provoquer des problèmes de pourritures ainsi qu’un manque d’oxygène au niveau des racines, avec des bacs de culture avec de trop grandes zones anaérobiques, ce qui n’est pas désirable.

Ce système à débit continu est donc à éviter autant que possible mais pas impossible! 🙂

Système de drainage avec programmateur:

On peut améliorer un système de drainage sans siphon simplement en utilisant un programmeur de prise électrique, de sorte que la pompe s’arrête et se remette en marche toutes les X minutes.

Ce système peut convenir, il est facile à mettre en place, mais comporte de nombreux risques. Les programmeurs ne sont pas toujours fiables. Et vous risquez d’user prématurément votre pompe avec des arrêts/allumages permanents.

Système CHOP ou NCUP

CHOP est le nom qui a été donné dans les pays anglosaxons pour désigner ce type de configuration…

CHOP = Constant Height One Pump = Niveau Constant Une Pompe
=> On pourrait l’appeler le système NCUP en français! 🙂

L’avantage de cette technique, comme son nom l’indique, c’est qu’elle permet d’avoir un niveau constant dans le bassin des poissons et cela en n’utilisant qu’une seule pompe qui elle, se situera alors dans un autre bassin, un bac réservoir (tampon).

Cette technique est utile pour augmenter le volume d’eau, elle permet aussi d’améliorer le confort des poissons (en empêchant que l’eau monte et descende sans cesse), et la pompe ne pompera pas les déchets des poissons.

Les Différents Systèmes de Drainage des Bacs de Culture Avec SubstratLe plus gros désavantage, c’est qu’il faut un réservoir d’eau supplémentaire, ce sera donc plus coûteux, mais il peut alors être aussi utilisé comme bassin de réserve, ou pour des alevins,  des écrevisses, d’autres poissons ou pour faire de la culture de lentilles d’eau, par exemple, surtout si on veut maximiser l’utilisation de l’espace et du volume d’eau disponibles.

Cette installation demande aussi un peu plus de surface, et il faut que le bassin des poissons soit surélevé: soit en hauteur, soit plus haut en taille par rapport à l’endroit où l’eau doit s’écouler.

Il y a encore plusieurs variantes possibles pour ces différents systèmes de drainage et configurations de systèmes aquaponiques, vous découvrirez tous les petits détails dans nos formations.

Vous pouvez d’ailleurs vous y inscrire gratuitement pour le moment, dans le formulaire ci-dessous:

Où Pouvons-Nous Vous Envoyer Votre Série de Leçons Sur L’Aquaponie Gratuitement?

Vos données resteront confidentielles, vous ne recevrez aucun spam et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.