Archives du mot-clé table à marée

Comment transformer un aquarium en aquaponie

Voici une vidéo pour vous montrer comment transformer un aquarium en aquaponie en y ajoutant un petit lit de culture aquaponique comme filtre…

 

Transformer un aquarium en aquaponie c’est facile et plutôt rapide. En 10 minutes, c’est fait!

Si vous cherchez un joint Uniseal comme utilisé dans la vidéo, vous en trouverez ici.

Tous les aquariums sont habituellement équipés d’un filtre, colonisé de bactéries qui jouent leur rôle de transformation de déchets…

Avec un aquarium équipé d’un filtre « normal », il faut quand même changer l’eau toutes les semaines (ou un peu plus) pour que l’eau reste propre et viable pour les poissons. C’est normal, aucune plante ne vient consommer les nitrates qui s’accumulent au fil du temps…

Pourquoi ne pas se faciliter la tâche en transformant votre aquarium avec l’aquaponie et en même temps faire pousser quelques jolies plantes d’intérieur ou même des légumes qui nettoieront l’eau de l’aquarium!

Adapter un aquarium à un système aquaponique, cela ne changera pas grand chose à la vie de votre aquarium et de vos poissons mais cela vous simplifiera légèrement l’entretien de votre aquarium.

Les mêmes règles de base s’appliquent pour l’entretien d’un aquarium « normal » que pour un système d’aquaponie.

Je dois cependant mettre en garde les débutants qui voudraient se lancer dans un tel Comment transformer un aquarium en aquaponieprojet. Ce n’est pas simple du premier coup pour le néophyte.

C’est beaucoup plus simple et plus sûr de commencer vos premières expériences avec des plus gros volumes d’eau (au minimum 200L aqvoire plus pour plus de stabilité!).

Et c’est plus facile de transformer un aquarium en aquaponie lorsqu’il est déjà en fonctionnement et équilibré depuis un petit bout de temps plutôt que de démarrer un tout nouvel aquarium avec l’aquaponie, surtout avec de petits volumes d’eau comme expliqué dans cet article à propos de l‘aquaponie en petits formats.

Un petit aquarium aquaponique comme celui-ci est, je vous l’accorde, vraiment très joli et cela permet d’avoir un exemple miniature d’un système d’aquaponie, excellent pour les enfants, petits et grands, puisqu’on peut vraiment bien observer les poissons…

Mais c’est délicat à entretenir…à moins d’envisager un grand aquarium aquaponique, si vous avez la place et le budget!

Il existe certainement d’autres manières de transformer un aquarium avec l’aquaponie

On pourrait aussi créer une version encore plus simple… La méthode « Mini Table à marée« 

Il suffit alors de faire flotter une mousse (ou polystyrène) sur l’eau. Cette mousse aura idéalement la même taille que l’ouverture de l’aquarium, légèrement plus petite pour faciliter les déplacements de la mousse.

Faire des petits trous pour y placer des pots percés (utilisés en hydroponie), ajoutez-y un peu de substrat (argex, perlite, petit gravier…) dedans pour supporter les plantes…puis semer ou planter. Les racines se développeront dans l’eau.

Pour info, l’idéal est de protéger la zone des racines de la lumière et pour un fonctionnement optimal d’un tel système, un bon oxygénateur…

Mais cet exemple d’aquarium « Mini Table à marée » dont je parle sera peut-être l’objet d’une autre vidéo, surtout si cela intéresse quelqu’un parmi vous, alors si OUI, faites-le moi savoir! 😉

Et si vous aussi, vous venez de transformer votre aquarium en aquaponie suite à cet article, envoyez-nous vos photos et vidéos!

Une question? Un commentaire? Partagez-le ci-dessous.

Les 3 principaux types de systèmes aquaponiques

Il existe 3 principaux types de systèmes aquaponiques, issues des principales méthodes de cultures hydroponiques plus couramment utilisées dans l’industrie alimentaire à travers le monde entier.

1) Systèmes aquaponiques avec du substrat

2) Systèmes aquaponiques sans substrat: NFT ou à gouttières

3) Systèmes aquaponiques sans substrat: Tables à marée

Toutes les explications ci-dessous…

1) Systèmes aquaponiques avec du substrat


C’est le moyen le plus simple pour commencer.

Il faut juste trouver quelques bassins, du substrat (billes d’argile ou schiste expansé, gravier,…) et c’est parti, vous pouvez commencer à planter!

L’eau est donc pompée du bassin des poissons pour être déversée dans les bacs de culture remplis de substrat dans lequel les plantes pousseront.

Ce substrat est colonisé par des bactéries qui participent activement au processus de transformation de l’ammoniac (déchets des poissons) en nitrates dans le système.

Les racines des plantes utilisent ces nitrates pour grandir.
L’eau retourne ensuite dans le bassin des poissons.

Pour ces systèmes avec substrat, 3 configurations  de drainage des bacs de culture sont possibles, elles sont discutées dans cet article

Système simple Remplissage et Drainage/ Flux et Reflux

Système aquaponique avec système de drainage flux et refluxC’est peut-être bien le meilleur système pour commencer à se familiariser avec l’aquaponie. En plus, on peut commencer avec un seul bac de culture pour après agrandir à 3 ou 4, pour le même volume d’eau.

L’avantage de ce système est qu’il est très facile à mettre en place et il est le moins coûteux. Il ne faut que 2 éléments: le bassin de poisson et le(s) bac(s) de culture..

Les désavantages de cette configuration, c’est que le niveau de l’eau monte et descend constamment dans le bassin des poissons, puisque la pompe y prend directement l’eau.

Il paraît que c’est préférable pour les poissons que le niveau ne bouge pas, sans avoir pu vérifier cette information, mais cela semblerait logique puisque dans la nature, le niveau ne fluctue jamais autant.

Cela pourrait en effet provoquer une source de stress supplémentaire pour nos poissons. Et s’il y a « stress », des maladies et des problèmes chez les poissons risquent de surgir plus vite.

Il faut généralement un programmeur horaire ou un siphon pour gérer le niveau de l’eau dans le(s) bac(s) de culture avec ce système, cela est expliqué dans cet article à propos du drainage des bacs de culture.

2) Systèmes aquaponiques sans substrat: NFT ou à gouttières


Nutrient Film Technique qui consiste à utiliser des gouttières pour faire circuler l’eau, et les plantes sont placées sur le dessus des gouttières, et trouvent les nutriments et l’oxygène nécessaires grâce au développement de leurs racines dans ces gouttières.

Culture sur film nutritif
Culture sur film nutritif

Les plantes sont dans de petits pots, qui sont ensuite coincés dans de petites ouvertures tous les 20-25 cm.

Ces systèmes conviendraient particulièrement bien aux plantes qui n’ont pas besoin d’un trop grand développement racinaire et qui poussent vite, comme diverses salades, laitues et petits légumes verts.
Mur planté
Comme sur la photo ci-contre, on peut utiliser cette technique pour optimiser l’espace disponible avec des cultures verticales.

Nous n’avons pas encore essayé ce type de système car il nous a semblé directement beaucoup plus coûteux à l’investissement, et il nous obligerait à utiliser beaucoup trop de PVC, ce que nous essayons d’éviter au maximum.

Vous pourrez voir un bel exemple de technique sans substrat NFT ici.

C’est d’ailleurs pourquoi il n’est pas très souvent utilisé en aquaponie mais beaucoup plus souvent en hydroponie, même s’il peut être très intéressant dans certains cas avec peu de place, ou peut être combiné avec d’autres systèmes.

3) Systèmes aquaponiques sans substrat: Tables à marée


Le système des tables à marée est un autre système couramment utilisé en hydroponie, et est aussi souvent utilisée dans les installations aquaponiques commerciales.

Table à marée
Table à marée

Ce système consiste à utiliser de grands bassins d’eau sur lesquels on va faire flotter les plantes, comme sur un radeau (en polystyrène par exemple).

Les plantes consommeront alors les nutriments présents dans l’eau, et celle-ci retournera alors nettoyée dans le bassin des poissons.

Cette configuration permet d’avoir une stabilité inégalable au niveau de la qualité de l’eau vu son volume, mais elle demande aussi un peu plus de finesse dans la technique.

Avec un système de tables à marée par exemple, il est alors indispensable d’ajouter des filtres biologiques supplémentaires pour éviter d’avoir de petits dépôts dans l’eau, qui pourraient s’accrocher aux racines des plantes et les empêcher d’absorber leurs nutriments convenablement.

Il faut aussi prévoir une oxygénation maximale de l’eau qui circule sous les plantes.

Conclusion: Par quel système commencer?

Après avoir parcouru ensemble ces 3 principaux types de systèmes aquaponiques, nous pouvons vous conseiller directement de vous pencher sur l’option avec substrat pour commencer, car c’est vraiment la plus simple à mettre en place, la moins coûteuse et aussi celle qui demande le moins d’entretiens et la plus simple à gérer.

Un autre avantage de la culture avec substrat, c’est qu’une plus grande variété de fruits et légumes peuvent y prospérer.

Par exemple, les systèmes « NFT » ou dans les « tables à marées » sont plus adaptées à la culture de salades et d’herbes que pour une production variée de salades, herbes diverses, tomates, poivrons, fraises, choux, etc.

Dans un système aquaponique pour une production familiale, le but est bien entendu de pouvoir produire de nombreux produits différents, les systèmes avec substrat sont alors ceux qui conviendront le mieux à cet usage diversifié.

Il est bien entendu possible d’associer ces 3 méthodes en un seul système mixte, selon les cas.

N’oubliez pas de lire notre article à propos des différents systèmes de drainage utilisés dans un système aquaponique pour l’évacuation de l’eau des bacs de culture avec substrat, et dans nos explications, nous nous concentrerons principalement (pour commencer) sur les systèmes dont les bacs de culture sont remplis de substrat, vu les raisons citées plus haut.

 

Où Pouvons-Nous Vous Envoyer Votre Série de Leçons Sur L’Aquaponie Gratuitement?

Vos données resteront confidentielles, vous ne recevrez aucun spam et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 

Comment Fabriquer Vous-Même Des Lits de Culture Aquaponiques

Ceci est une vidéo « time-lapsed » pour nous montrer monter un lit de culture aquaponique, avec du substrat, ou sans substrat…

Vous pouvez voir qu’il est aussi possible d’auto-construire vos propres bacs de culture avec des matériaux que vous avez à disposition…

Dans l’exemple de cette vidéo, 2 lits de culture sont réalisés:

  • un pour y installer un bac avec substrat (billes d’argile ou gravier)
  • un autre pour un système de table à marée (Deep Water Culture)

Tous les 2 construits avec une structure en métal et des planches de bois, puis avec une bâche étanche pour rendre le bassin hermétique.

D’autres vidéos pour fabriquer vous-même des lits de cultures aquaponiques…